Pourquoi le retour de Carmelo Anthony aux Knicks est très crédible

Pourquoi le retour de Carmelo Anthony aux Knicks est très crédible

Carmelo Anthony aimerait apparemment finir sa carrière à New York l'an prochain. Pour la première fois depuis son départ, cela ressemble à une bonne idée.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs

"At forward, 6'8" from Syracuse, number 7, Carmeloooooo, Anthonyyyyyy". Mike Walczewski, le speaker du Madison Square Garden, va peut-être bientôt pouvoir refaire l'une de ses annonces de line-up préférées. Selon Marc Berman du New York Post, Carmelo Anthony aurait fait d'une dernière pige avec les New York Knicks sa priorité avant de prendre sa retraite.

"Melo" vit actuellement une petite renaissance avec les Portland Trail Blazers, qu'il espère aider à se qualifier pour les playoffs dans la bulle d'Orlando. Mais au sortir de cette saison si particulière, l'ailier de 36 ans sera libre de tout contrat. Reste à savoir si les Knicks, qui viennent de changer de direction avec Leon Rose à la barre et Tom Thibodeau sur le banc, seront intéressés par ce possible renfort.

Tom Thibodeau est le nouveau coach des New York Knicks !

Il y a encore quelques mois, on aurait sans doute dit que cette réunion entre Carmelo Anthony et les Knicks ne pourrait plus voir le jour. Melo ne semblait pas encore mentalement prêt à prendre du recul sur le terrain et à ne pas être une première ou une deuxième option. Ce qu'il est en train de montrer avec Portland, en étant en plus très affûté, tend à prouver qu'il serait capable d'être un mentor et un vétéran précieux, plus qu'une superstar comme lors de son premier passage par Big Apple entre 2011 et 2017.

Un détail important apporte de la crédibilité à cette rumeur. En tout cas un peu plus que les dernières fois où Carmelo Anthony lui-même avait évoqué cette possibilité. Leon Rose, le nouveau boss des Knicks, n'est autre que l'ancien agent de Melo et leurs rapports sont évidemment excellents.

Rose a un carnet d'anciens clients long comme le bras. Il ne peut pas décemment recruter que des joueurs avec lesquels il a collaboré. Simplement, avoir des joueurs expérimentés pour aider à reconstruire un roster que l'on imagine assez jeune la saison prochaine ne peut pas faire de mal. Surtout si les vétérans en question ont fait partie des joueurs les plus acclamés par le Garden ces dernières années malgré des résultats décevants.

De son côté, Melo n'a jamais caché son attachement à New York, ni le fait que la présence de sa femme LaLa et de son fils Kiyan à Manhattan étaient des facteurs-clés.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest