Carmelo Anthony, un record et une retraite

Premier basketteur vainqueur de trois médailles d'or aux Jeux, Melo a annoncé qu'il ne jouerait plus pour Team USA.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Carmelo Anthony, un record et une retraite
Si c’est un grand joueur NBA, c’est surtout une légende du basket FIBA qui a mis hier un terme à sa carrière internationale hier, après quatre olympiades. Carmelo Anthony est le premier joueur américain de l’histoire à avoir gagné trois fois l’or olympique. C'est même le premier basketteur tout court (chez les basketteuses, elles sont 5 à avoir remporté 4 JO) à l'avoir fait. Il est également le meilleur scoreur all-time de la sélection américaine dans des Jeux Olympiques, ainsi que son meilleur rebondeur. Et à voir l’émotion qui l’étreignait au moment de dire au revoir à la scène internationale, on voyait bien que Carmelo Anthony ne mentait pas quand il expliquait les jours précédents à quel point ces titres étaient importants pour lui :
« Je sais que c’est la fin. C’est fini pour moi, c’est fini pour moi. Je me suis engagé… », déclarait-il au micro de NBC, ayant besoin de quelques secondes pour faire passer l’émotion. « Je me suis engagé pour cette équipe en 2004. J’ai connu le pire et j’ai connu le meilleur et je suis resté fidèle à cet engagement – on est resté fidèle. Et me voici là, aujourd’hui, trois médailles plus tard. »
L’histoire pour lui a débuté en 2004, aux Jeux Olympiques d’Athènes, où une équipe américaine, jeune et décevante, n’a pu prendre que le bronze, après avoir perdu contre l'Argentine en demi-finale (89-81). USA Basketball avait alors décidé de reprendre les choses en main, en faisant venir Jerry Colangelo et Coach K. Carmelo Anthony n’a pas manqué une seule occasion depuis de redorer le blason olympique américain.
« Je pense que j’ai donné suffisamment à Team USA », expliquait-il en conférence de presse. « Ça va me manquer mais il est temps de passer le relais à certains des gars qui étaient dans l’équipe cette année, mais aussi aux plus jeunes qui arrivent, pour leur donner l’opportunité de faire partie de quelque chose de grand. Ça a été une super expérience pour moi, une aventure très sympa. J’ai pu voir les deux aspects, j’ai connu la défaite et j’ai pu voir ce que ça fait de gagner trois médailles d’or. Je n’échangerais ça pour rien au monde. »
Outre ce palmarès impressionnant, on retiendra également la manière dont Melo s’est imposé dans le contexte international. Team USA a toujours pu compter sur lui pour mettre des points ou gober des rebonds dans les moments chauds, quand leur domination était contestée. En cela, c’est tout simplement l’un des plus grands joueurs FIBA qui a tiré sa révérence.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest