Chris Bosh : « Jouer avec LeBron, c’est comme acheter une Ferrari »

N.SPar N.SPublié

Coéquipier de LeBron James entre 2010 et 2014, Chris Bosh a comparé le fait de jouer avec le quadruple MVP avec l'achat d'une Ferrari.

Des sacrifices, Chris Bosh en a fait dans sa carrière floridienne terminée prématurément à cause de problèmes de phlébite. Superstar à Toronto, le gaucher avait rejoint LeBron James et Dwyane Wade à Miami pour former l'un des plus beaux trios de l'histoire. Avec deux forces de frappe comme l'étaient les deux extérieurs, Chris Bosh était le 3e larron, celui qu'on pouvait parfois oublier. Finalement, l'intérieur s'était mis au service de l'équipe et de ses deux superstars, ce qui a nécessité une période logique d'adaptation. Mais c'est surtout le fait de jouer avec LeBron qu'il avait sous-estimé, tant sportivement que médiatiquement.

"Jouer avec LeBron, c'est comme acheter une Ferrari", a-t-il expliqué. "Vous savez que c'est la meilleure au monde. Vous la trouvez magnifique mais vous n'avez aucune idée de la puissance qu'elle a dès que vous essayez de la conduire. Vous pouvez rapidement vous retrouver dans le fossé."

Une déclaration qui va sans doute rejoindre les pensées de Kyrie Irving et Kevin Love, qui ont eux aussi expérimenté le bolide. Le nouveau meneur des Nets avait expliqué que cohabiter avec LeBron James amenait une pression démentielle sur tous les plans. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles il avait demandé à quitter les Cavs à l'été 2017.