107 CHA
122 ATL
110 MIA
105 CHI
110 PHI
104 TOR
119 WAS
135 LAC
106 DAL
110 SAC
96 POR
108 OKC
142 LAL
125 MIN

Coupe du monde, Gr. C : L’Espagne va se promener

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

La Coupe du Monde débute samedi prochain en Chine. L'occasion de vous présenter les groupes, les équipes et les joueurs clés du tournoi. Voici le groupe C, celui de l'Espagne, de Porto-Rico, de l'Iran et de la Tunisie.

Coupe du Monde 2019, Groupe C : Espagne, Porto Rico, Iran, Tunisie

La Roja fait moins peur, c'est un fait. Sur le papier, elle paraît nettement moins bien armée que lors de toutes les dernières campagnes qui ont fait d'elle la meilleure sélection européenne et le plus sérieux rival de Team USA pendant 10 ans. Néanmoins, sous-estimer le groupe de Sergio Scariolo est tout sauf une bonne idée. En l'absence de Pau Gasol, Serge Ibaka ou Nikola Mirotic pour ne citer qu'eux, d'autres peuvent faire le job. Les tauliers Marc Gasol, Rudy Fernandez et Ricky Rubio sont là, avec des lieutenants tout à fait compétents pour les aider à atteindre leur objectif de médaille.

On aime notamment bien (toutes proportions gardées, évidemment, on parle quand même de notre bourreau honni...) la présence des frères Hernangomez et le fait qu'ils auront plus de temps de jeu que lors des compétitions précédentes. La Serbie paraît plus forte et la Grèce compte le MVP de NBA dans ses rangs, mais on ne parierait pas contre l'orgueil espagnol en cas d'affrontement dans la suite du tournoi.

Dans ce groupe C, les Espagnols devraient pouvoir se faire la main assez sereinement face à des équipes très accrocheuses mais qui essaieront surtout de gagner leur qualification dans les matches entre elles.

Porto Rico, même sans son maître à jouer habituel JJ Barea, fait figure de favori pour la deuxième place. Sur le plan individuel, les Gallos ont ce qu'il faut pour tenir les deux autres nations en respect. On serait surpris que l'Iran, expérimenté mais en déficit de talent, ou la Tunisie, qui ne dispute que la deuxième Coupe du monde de son histoire, inquiète réellement l'équipe d'Eddie Casiano.

Les deux équipes qui sortiront de ce groupe retrouveront ensuite les deux meilleures formations du groupe D, où figurent la Serbie, l'Italie, les Philippines et l'Angola.

Joueurs à suivre

Espagne : Juancho Hernangomez

Evidemment, les tauliers de la sélection seront Marc Gasol, Ricky Rubio et Rudy Fernandez. Mais Juancho Hernangomez, qui sera titulaire lors de cette Coupe du monde 2019, a le profil pour être le moteur de la Roja. A 23 ans, le joueur des Denver Nuggets est un contributeur solide en NBA et sera à coup sûr l'un des éléments les plus en vue du groupe. Avec son frère Willy, il fait partie de la relève du basket espagnol amenée à prendre les rênes une fois que les briscards auront tous tiré leur révérence.

Iran : Hamed Haddadi

Le vétéran de la sélection est aussi le seul à avoir connu la NBA. A 34 ans, Haddadi reste le pilier de la Team Melli, lui qui évolue désormais dans le championnat libanais. Ses 24 points et 16 rebonds contre la Russie en match de préparation montre qu'il en a encore dans le moteur et que les intérieurs adverses ne devront pas le prendre à la légère.

Porto Rico : Gian Clavell

L'ancien joueur des Mavs est le joueur le plus solide de la sélection en l'absence de JJ Barea. L'arrière aperçu à l'Estudiantes la saison passée a un peu déçu avec Portland lors de la dernière Summer League mais ne se fera pas prier pour briller et tenter de qualifier son pays pour la suite des opérations.

Tunisie : Salah Mejri

Le taulier de la sélection. Du haut de ses 2 mètres 17, le pivot des Dallas Mavericks va guider les Aigles pour ce deuxième Mondial de leur histoire après celui de 2010.

Pronostic

1. Espagne
2. Porto Rico
3. Iran
4. Tunisie

Calendrier Coupe du monde 2019 gr. C

31 août : Iran-Porto Rico (10h30) - Espagne-Tunisie (14h30).
2 septembre : Tunisie-Iran (10h30) - Espagne-Porto Rico (14h30).
4 septembre : Porto Rico-Tunisie (10h30) - Espagne-Iran (14h30).