137 MIL
129 POR

Coupe du Monde, Gr. B : Le Nigéria, la surprise du chef ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

La Coupe du Monde FIBA débute samedi en Chine. On fait le point groupe par groupe pour vous présenter les équipes et les joueurs à suivre.

Coupe du Monde, Groupe B : Russie, Argentine, Nigéria, Corée du Sud.

Le deuxième groupe de la Coupe du Monde FIBA est peut-être bien plus ouvert qu’il n’y paraît. Certes, deux nations semblent de suite sortir du lot. La Russie et l’Argentine. Parce que ce sont deux équipes qui nous ont habitués à briller lors des compétitions internationales depuis deux décennies. Les Russes ont été champions d’Europe en 2009, médaillés de Bronze aux Jeux Olympiques en 2012 et ils ont terminé quatrième de l’Euro 2017. Les Argentins ont eux gagné les Jeux 2004 à Athènes. Si la Corée du Sud est relativement inexpérimentée à ce niveau, le Nigéria a peut-être une carte à jouer.

Les « Super Eagles » peuvent créer la surprise en sortant l’un des deux anciens cadors. L’Argentine est en reconstruction et sa génération dorée est partie à la retraite, même si l’inépuisable Luis Scola est toujours-là. La Russie a beaucoup de jeunes joueurs. Il y a la place. Surtout que le Nigéria arrive peut-être avec l’une des meilleures équipes de son histoire. Il y a cinq joueurs au background NBA : Al-Farouq Aminu, Josh Okogie, Chimezie Metu et Ike Diogu. Ce groupe est solide. Au final, c’est juste dommage que la fédération nigériane ne suive pas. Comme l’explique Udoh, le gouvernement n’avait même pas livré les fonds pour les déplacements des joueurs, etc. Une mauvaise habitude. En tout cas, le potentiel est là.

Joueurs à suivre :

Argentine : Facundo Campazzo

Le lutin de Cordoba. 1,81 mètre mais de la vista, du caractère, des c*******. Un pur joueur argentin quoi. Le nouveau maestro de l’Albiceleste. Le meneur du Real Madrid est – avec Luis Scola – la star de cette équipe post-Manu Ginobili. Il est d’ailleurs au sommet de son art, à 28 ans. Il y a quelques mois, il guidait le Real jusqu’au titre tout en étant nommé MVP de la finale de la Liga ACB. Attention, gros talent.

Russie : Andreï Vorontsevitch

Un pilier de la sélection russe depuis des années. Il a connu la transition et la disette d’une équipe sur le déclin qui a mis du temps à se relever. Il était là pour la porter dans ces moments difficiles. Aujourd’hui, l’intérieur du CSKA Moscou est toujours l’un des fers de lance de la patrie.

Nigéria : Josh Okogie

L’une des belles révélations de la saison écoulée du côté des Minnesota Timberwolves. Josh Okogie vient de boucler sa première année en NBA avec 7,7 points de moyenne tout en montrant de très belles choses en défense. Il a du potentiel et les Wolves comptent bien l’intégrer à leur projet. En attendant, le jeune homme va disputer sa première compétition FIBA. Ça peut lui servir pour la suite de sa carrière. Mais déjà, il sera l’un des éléments clés du Nigéria. S’il brille, son équipe peut passer le premier tour.

Corée du Sud : Guna Ra

Anciennement Ricardo Ratliffe. L’Américain formé à Missouri s’est exilé en Corée du Sud à sa sortie de l’université. Il n’est jamais revenu. Il a fini par être naturalisé pour ainsi prendre sa place au sein de la sélection.

Pronostics

1. Argentine
2. Nigéria
3. Russie
4. Corée du Sud

Calendrier

31 août : Russie - Nigéria à 10 heures 30, Argentine - Corée à 14 heures 30
2 septembre : Nigéria - Argentine à 10 heures 30, Russie - Corée à 14 heures 30
4 septembre : Corée - Nigéria à 10 heures 30, Russie - Argentine à 14 heures 30