107 CHA
122 ATL
110 MIA
105 CHI
110 PHI
104 TOR
119 WAS
135 LAC
106 DAL
110 SAC
96 POR
108 OKC
142 LAL
125 MIN

CQFR : Doncic stoppe les Lakers, Siakam en feu

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA. La défaite des Lakers contre Dallas a particulièrement marqué les esprits.

Les résultats de la nuit en NBA

Heat @ Nets : 109-106

Grizzlies @ Wolves : 115-107

Celtics @ Knicks : 113-104

Mavs @ Lakers : 114-100

Thunder @ Pelicans : 107-104

Spurs @ Pistons : 98-132

Jazz @ Raptors : 110-130

Warriors @ Magic : 96-100

Wizards @ Clippers : 125-150

---

- Les Lakers ont chuté à domicile après 10 victoires consécutives. Pour stopper les Californiens, il fallait au moins une équipe emmenée par Luka Doncic. Les Mavs et leur prodige slovène sont venus jouer les trouble-fête dimanche au Staples Center. Doncic n'a pas eu besoin d'empiler 31 points, 15 passes et 13 rebonds comme il y a un mois tout pile. Il lui a suffi d'une deuxième mi-temps de haut niveau (21 de ses 27 points) et de quelques paniers clés et classieux. Dans le seul 3e quart-temps, l'ancien Madrilène a inscrit 16 points et distribué 5 passes, laissant LeBron James (25 points, 9 rebonds et 8 passes), Anthony Davis (27 points, 10 rebonds) et leurs camarades pantois.

Si Luka Doncic a été le moteur, la victoire des hommes de Rick Carlisle est évidemment collective. Le banc texan, Justin Jackson et Delon Wright en tête, a été excellent, alors que Kristaps Porzingis (15 points, 8 rebonds) est sorti de la rencontre avec le meilleur +/- parmi les titulaires.

- Evan Fournier est en forme. L'arrière du Magic a égalé son record de points en carrière (32 pts) pour aider Orlando à venir à bout des Warriors. "More Champagne" ne s'est pas contenté d'être prolifique, il a aussi été décisif. A 10 secondes de la fin, le Français a inscrit le panier le plus important du match en battant Draymond Green en un contre un pour faire passer le score à 98-95. En l'absence de Nikola Vucevic, Fournier se décarcasse et est lancé vers sa meilleure saison au scoring.

- La soirée a été moins agréable pour Frank Ntilikina. Le meneur des Knicks a quitté ses partenaires sur blessure après 6 minutes de jeu contre Boston et n'est plus revenu sur le terrain. L'international français souffre du dos et devrait manquer au minimum le prochain match. En son absence, les Knicks ont encore dilapidé un avantage en deuxième mi-temps, pliant sous les coups de Jayson Tatum (30 pts) et Jaylen Brown (28 pts).

- Rudy Gobert et le Jazz ont vécu un calvaire sur le parquet des Raptors. Utah, l'une des meilleures défenses de la ligue avec le double DPoY dans ses rangs, a complètement explosé dans l'Ontario. Menés de 40 points (!) à la pause, les hommes de Quin Snyder ont réduit l'écart de moitié au coup de sifflet final, balayés par le niveau impressionnant de Pascal Siakam (35 points, 5 rebonds et 5 passes) et Fred VanVleet (21 points, 11 passes). Il s'agit de la 7e victoire consécutive des Raptors, la seule équipe capable de rester à peu près dans le sillage des Bucks pour le moment à l'Est.

- Miami n'est pas loin derrière et s'accroche en remportant les matches avec plus de ténacité que de génie. Les Floridiens sont allés s'imposer à Brooklyn grâce à un hold-up. Menés de 7 points à 1:45 de la fin, les joueurs du Heat ont passé un 10-0 à leurs hôtes pour arracher la victoire. Goran Dragic (24 points en sortie de banc), Jimmy Butler (20 pts) et Bam Adebayo (17 points, 16 rebonds) ont été les catalyseurs du comeback de Miami, 3e à l'Est.

- Les Spurs pensaient pouvoir repartir comme en 40 après avoir battu les Clippers. Raté. Les Texans ont enregistré leur 11e défaite en 13 matches sans vraiment voir le jour à Detroit, en prenant 132 points dans la musette. Tout a réussi aux Pistons, qui ont pu reposer Andre Drummond et Blake Griffin. Christian Wood, en sortie de banc, a fait un chantier hallucinant en battant son record de points en carrière (28 points et 10 rebonds en 22 minutes).

- Dwane Casey a même pu faire sortir Sekou Doumbouya du banc. Le rookie français a fêté ses deux premiers paniers en NBA avec 4 points à 2/2 en 3 minutes. On espère en voir plus prochainement.

- On pensait honnêtement voir les Grizzlies prendre l'eau à Minneapolis. Avec Ja Morant et Jonas Valanciunas absents, puis Brandon Clarke blessé après 10 minutes de jeu, Memphis ne payait pas de mine. Pourtant, ce groupe a des ressources et l'a montré contre les Wolves. Dillon Brooks (26 points) et Grayson Allen (13 points) ont été les deux instigateurs principaux de cette victoire à l'extérieur inattendue. Taylor Jenkins, le coach de Memphis, continue de proposer des choses intéressantes qui donnent franchement confiance en l'avenir de la franchise.

- Chris Paul évolue dans un relatif anonymat cette saison à OKC. Pourtant, le meneur de 34 ans reste un basketteur génial capable de prendre un match à son compte dans le money time. Sur les cinq dernières minutes de la rencontre face à New Orleans, "CP3" a inscrit 7 de ses 16 points du soir pour initier un 12-0 fatal aux Pelicans. On ne sait pas combien de temps Chris Paul va rester au Thunder, mais tout le monde là-bas profite de son leadership, Shai Gilgeous-Alexander (17 pts) en particulier.

- Les 30 points et 9 rebonds de Rui Hachimura n'ont pas empêché Washington d'encaisser 150 points (!) sans prolongation contre les Los Angeles Clippers. Kawhi Leonard (34 pts) et Paul George (31 pts) ont fait le gros du travail avant de laisser leurs camarades s'amuser, Montrezl Harrell (23 points, 15 rebonds) en particulier.