CQFR : LeBron brille devant Kobe

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Cavs : 114-95

Celtics @ Kings : 99-100

Nuggets @ Grizzlies : 131-114

Wizards @ Magic : 121-125

Warriors @ Pelicans : 100-108

Hawks @ Lakers : 101-122

---

- Toutes les bonnes choses ont une fin. Après être passés plusieurs fois près de la correctionnelle, les Boston Celtics ont vu leur série de 10 victoires prendre fin dimanche. Il s'en est fallu de très peu pour que les C's arrachent encore une victoire au mental, mais les Kings emmenés par Buddy Hield (35 pts) ont stoppé la machine. Boston n'avait plus perdu depuis la nuit d'ouverture contre Philadelphie et la série se serait poursuivie si Marcus Smart avait eu un peu plus de réussite sur ce floater au buzzer...

- Richaun Holmes, vraie bonne recrue de l'intersaison pour les Kings, a obtenu et rentré deux lancers francs décisifs à 13 secondes de la fin.

- Les Sixers s'étaient fait peur il y a quelques jours à Cleveland en s'imposant d'un petit point. Ils ont cette fois opté pour le mode zéro stress dans l'Ohio avec une balade qui a rendu cette rencontre chiante comme la pluie. Après avoir atteint 24 points d'avance à la pause, Philly a envoyé pratiquement tous ses cadres à la sieste et a assuré un succès serein. Tobias Harris a été l'homme du match avec 27 points à 12/14.

- Jamal Murray est censé passé un cap cette saison. Avec un nouveau contrat juteux et les ambitions des Nuggets, le Canadien ne peut pas se permettre deux matches consécutifs comme celui à Brooklyn (où il a shooté à 1/11) en fin de semaine. Murray a rectifié le tir et a réussi un joli carton sur le parquet des Grizzlies cette nuit. Sans jouer la moindre seconde dans le 4e quart-temps, l'ancien joueur de Kentucky a compilé 39 points à 14/24 (7/12 à 3 points) et 8 passes sans perdre le moindre ballon. C'est de ce Murray là dont Mike Malone a besoin, surtout quand Nikola Jokic (9 pts) ne parvient pas à passer la barre des 10 points et se concentre sur la passe.

- Il s'agit de la meilleure perf au scoring pour les Nuggets cette saison. La dynamique est discrètement très bonne à Denver, qui reste sur 6 victoires en 7 matches.

- A Memphis, Brandon Clarke confirme match après match qu'il est l'un des rookies les plus prêts de la cuvée. L'âge du Canadien n'explique pas tout. Son efficacité en sortie de banc a encore été optimale (19 points et 5 rebonds à 8/8, dont 2/2 à 3 points) et tous les signes d'une place très importante dans l'avenir de la franchise sont là.

- Les Lakers n'ont pas couru une seule fois après le score lors de la venue des Hawks. On a bien cru qu'Atlanta allait prendre une deuxième rouste de suite après celle de la veille contre les Clippers (49 pts d'écart...), mais L.A. a calmé le jeu en fin de partie. LeBron James a très rapidement mis les choses au clair avec un démarrage canon (12 points en 9 minutes) où le "King" a semblé avoir ses jambes de 20 ans. LeBron a fini avec 33 points, 12 passes et 7 rebonds, soignant à nouveau son statut de meilleur passeur de la ligue.

Anthony Davis s'est lui concentré sur la protection du cercle (14 pts, 5 contres) pour décourager les tentatives des Hawks. Trae Young (31 pts) s'est retrouvé un peu seul dans cette galère...

- Il y a quelques années, on aurait jamais cru voir cette scène : Kobe Bryant qui congratule, en tant que spectateur, un LeBron James tout sourire avec un maillot des Lakers sur le dos.

- Si LeBron a fait un superbe match, il n'a pu éviter ce petit coup de bouillon face à Evan Turner, que l'on va attribuer aussi bien au sol glissant qu'au très joli move de l'arrière des Hawks.

- Orlando marche mieux depuis que les compères Nikola Vucevic et Evan Fournier ont augmenté leur adresse. Le Magic a conquis une quatrième victoire en cinq matches dans une rencontre serrée face aux Wizards. "Vooch" (30 points, 17 rebonds) et "More Champagne" (25 points et 9 passes) ont fait la paire.

- Le joueur le plus décisif du match pour Orlando a néanmoins sans doute été Markelle Fultz. L'ancien n°1 de Draft en perdition a non seulement inscrit 19 points en sortie de banc, mais il s'est aussi offert une action cruciale à 36 secondes de la fin. Après avoir intercepté une passe adverse, Fultz a réussi un dunk avec la faute et a converti cette séquence à 3 points.

- Les Pelicans ont encore joué sans leur meilleur scoreur Brandon Ingram. Heureusement pour eux, JJ Redick est en forme et n'a vraiment pas envie que cette saison soit la première de sa carrière sans playoffs au bout du compte. L'arrière vétéran a inscrit 26 points face aux Warriors pour aider NOLA à éviter une défaite embarrassante contre une équipe où Draymond Green paraît bien seul aujourd'hui...