CQFR : LaVine héroïque, Ntilikina hyperactif

CQFR : LaVine héroïque, Ntilikina hyperactif

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Les résultats de la nuit en NBA

Suns @ Wolves : 100-98

Bulls @ Hornets : 116-115

Magic @ Pacers : 106-111

Heat @ Sixers : 86-113

Spurs @ Knicks : 111-104

Raptors @ Hawks : 119-116

Blazers @ Cavs : 104-110

Lakers @ Grizzlies : 109-108

Pistons @ Bucks : 90-104

Pelicans @ Jazz : 120-128

---

- Beaucoup de choses peuvent changer en 48 heures. Après avoir été benché contre Miami et avoir déclaré que Jim Boylen ne lui faisait pas confiance, Zach LaVine a retrouvé la grâce l'espace d'un match. Contre Charlotte, l'arrière des Bulls a battu son record de points en carrière (49) et rentré le shoot à 3 points de la gagne à 0.8 seconde de la fin. "Stop it ! Stop it Zach LaVine !".

- Hallelujah, les San Antonio Spurs ont gagné un match. C'est triste, mais on se demandait vraiment si la spirale dans laquelle Pop et ses hommes étaient en train de tourner allait s'arrêter un jour. Après 8 défaites consécutives, une première sous les ordres du gourou texan, les Spurs l'ont emporté samedi. Il a fallu aller au Madison Square Garden chez les Knicks pour que cesse cette mauvaise série. San Antonio a été en tête tout le match et a enfin serré un peu la vis en défense. LaMarcus Aldridge (23 pts), DeMar DeRozan (21 pts) et leurs coéquipiers  ont pris l'eau ces dernières semaines et maintenir une équipe à 104 points est un petit accomplissement pour eux.

- Vous allez encore dire qu'on en fait trop avec Frank Ntilikina et qu'il doit marquer plus de points pour être considéré comme performant. Pourtant, s'il y a bien une satisfaction à retirer de cette défaite des Knicks contre les Spurs, c'est le Français. Ntilikina a réussi l'un de ses matches les plus complets sous le maillot des Knicks : 9 points, 9 rebonds, 9 passes, 6 interceptions et 0 perte de balle pour l'ancien Strasbourgeois. Avant lui, seuls 17 joueurs dans l'histoire de la ligue avait réussir un match à au moins 9 pts, 9 rbds, 9 pds et 6 stls sans perdre de ballon. Ntilikina a eu le plus gros temps de jeu de l'équipe (35 minutes) et il semblerait bien que David Fizdale en ait enfin fait un intouchable.

- Même fatigués et en back to back, les Lakers parviennent à ne pas laisser de plumes en route dans ce début de saison. Los Angeles est sorti vainqueur d'un match accroché face aux Grizzlies. Après un départ calamiteux, LeBron James (30 points à 14/27) et ses camarades ont comblé leur retard et remporté la partie à l'expérience. Le panier de Ja Morant, encore très bon (26 pts) à 28 secondes de la fin a ramené Memphis à un point. Les Grizzlies ont eu l'occasion de l'emporter au buzzer mais ont raté leur remise en jeu...

- Le deuxième triple-double en carrière de Trae Young (30 points, 10 passes et 10 rebonds) n'a pas permis aux Hawks d'éviter une 6e défaite consécutive. Les Raptors se sont appuyés sur un Pascal Siakam (cinquième de notre MVP Race Volume 1) étincelant (34 points à 11/18).

- Toujours pas de victoire pour Carmelo Anthony avec Portland en trois matches. Le retour de Damian Lillard n'a pas empêché les Blazers de s'enfoncer au classement avec une quatrième défaite consécutive. Le déplacement à Cleveland s'annonçait pourtant prometteur, puisque les Cavs restaient sur 6 défaites de rang et étaient privés de Kevin Love, mais les Cavs ont montré beaucoup plus de justesse et de combativité que ne l'auraient aimé les joueurs de Terry Stotts dans cette période difficile. Melo n'a pas trouvé la cible à 3 points (0/8) et a dû se contenter de 11 points à 5/15.

- Si les Suns ont livré leur match le plus maladroit de la saison (34.4%), ils sont quand même sortis vainqueurs de leur affrontement avec les Wolves. Devin Booker a été l'un de ses seuls à régler à peu près la mire (35 points à 12/26) et surtout à faire mouche sur la ligne des lancers (11/11). Les 31 points et 17 rebonds de son ami Karl-Anthony Towns ne l'ont pas perturbé.

- Elie Okobo a été moins en réussite à la finition que sur sa dernière sortie (4 points à 1/7), mais le Français a joué 22 minutes contre les Wolves et peut se vanter du meilleur différentiel +/- de la partie (+20).

- Les frangins Holiday sont décidément en pleine bourre. Lors de la victoire sur le fil des Pacers contre le Magic, c'est une passe décisive de Justin Holiday qui a permis à Aaron Holiday, à 3 points, de faire passer Indiana en tête à 8 secondes de la fin du match.

- Miami a pris un bouillon terrible à Philadelphie en s'inclinant de 27 points sans avoir donné l'impression d'avoir débuté le match. Jimmy Butler, conspué par les fans des Sixers pour son retour en Pennsylvanie, n'était pas plus dedans que ses camarades. L'arrière All-Star a raté 9 de ses 13 shoots et n'est pas sorti du banc de tout le quatrième quart-temps...

- Sekou Doumbouya a disputé ses 2 premières minutes en NBA. Le rookie français des Detroit Pistons a été rappelé en urgence de G-League pour affronter les Bucks. Il n'aura goûté au terrain que quelques instants lors de cette victoire logique de Milwaukee où Giannis Antetokounmpo a signé son 16e double-double consécutif (28 points, 10 rebonds) pour offrir un 7e succès de rang à son équipe, leader de la Conférence Est.

- Rudy Gobert était absent cette nuit pour le Jazz, préservé en raison d'une douleur à la cheville. Sans leur point d'ancrage, Utah a quand même réussi à s'imposer face à New Orleans, qui restait sur trois victoires consécutives. Donovan Mitchell a réussi son match le plus prolifique de la saison en attaque (37 points), aidé par l'autre homme en forme du Jazz, Bojan Bogdanovic (28 pts). En face, Brandon Ingram continue d'enquiller les bonnes copies : 33 points, 5 passes et 4 rebonds à 50%.

- Avec Jaxson Hayes, titulaire cette nuit, les Pelicans ont quand même drafté un sacré phénomène de foire. Quand il ne va pas scotcher des attaquants trop audacieux en haute altitude, il s'offre des mini-dunk contests en solo dans des matches NBA.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest