CQFR : Embiid, le retour de la force, Durant blessé

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit

Bulls @ Pistons : 108-131

Raptors @ Heat : 125-104

Pacers @ Sixers : 89-106

Pelicans @ Hawks : 116-128

Magic @ Grizzlies : 97-105

Rockets @ Mavs : 94-93

Knicks @ Wolves : 92-103

Bucks @ Spurs : 114-121

Suns @ Warriors : 115-111


- Qu'est ce qu'une soirée pourrie quand on s'appelle les Golden State Warriors ? Une défaite contre l'un des cancres de la ligue, Phoenix, ponctuée par une blessure à la cheville de Kevin Durant dans le quatrième quart-temps. Steve Kerr l'a décrite comme "mineure", mais elle ressemble étrangement à celle subie plus tôt contre Philadelphie. Ce n'est jamais bon d'avoir une cheville fragile à un mois du début des playoffs.

- Phoenix n'avait plus battu Golden State depuis 18 matches. Les Suns ont senti que les Warriors n'y étaient pas en ce moment, même devant leur public, et ont profité de l'aubaine pour remporter leur premier match à l'extérieur contre une équipe de l'Ouest cette saison. Tout ça fait quand même tâche pour les doubles champions en titre, qui ont laissé Devin Booker (37 points) marquer 13 points de suite dans le 4e quart-temps pour créer la surprise.

- Stephen Curry, impeccable depuis le début de la saison, est un peu "froid" ces derniers temps. Encore un 6/20 au shoot pour le double MVP, en perte d'adresse significative depuis le break du All-Star Game.

- Joel Embiid a fait son retour au bon moment. Après un mois d'absence, le pivot des Sixers a aidé son équipe à remporter un match importantissime dans la quête de la 3e place de la Conférence Est face à Indiana. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, Philadelphie a repris son spot sur le podium. C'est en partie dû à l'impact d'Embiid, qui a trouvé le moyen de claquer 33 points et 12 rebonds en 28 minutes malgré ses jambes un peu rouillées. Quand le Camerounais est là, on se rappelle que les Sixers ont quand même une bonne tête d'équipe capable de battre absolument tout le monde.

- San Antonio a pris 4 matches d'avance sur la 9e place et sans doute douché les derniers espoirs des Kings. Les Spurs n'ont rien volé et sont allés battre la meilleure équipe de la ligue au bilan, Milwaukee. Une cinquième victoire de rang qui s'est construite grâce aux deux stars de l'équipe, LaMarcus Aldridge (29 points, 15 rebonds) et DeMar DeRozan (28 points), sans qui les Texans auraient eu du mal à combler les 15 points de retard accusés dans le premier quart-temps. On ne va pas se le cacher, même si on est un peu tristes pour les très méritants Kings, voir Gregg Popovich emmener son équipe une 22e fois de suite en playoffs avec un effectif pas si qualitatif que ça, c'est assez réjouissant.

- Les Pistons, en pleine bourre en ce moment, ont bien préparé le choc de la nuit prochaine contre Brooklyn. En début de journée face aux Bulls, les hommes de Dwane Casey ont fait le job face à Chicago, avant de reposer tous les cadres dans le 4e quart-temps. Blake Griffin a eu le temps de placer un 28-6-5 et Andre Drummond de boucler un énième double-double (16 points, 15 rebonds) avant d'aller faire la sieste.

- Le Miami Heat n'a pas réussi à dominer les Toronto Raptors dimanche. En revanche, Derrick Jones Jr, le joueur floridien, a réussi l'un des dunks les plus sensationnels de la saison. Pas d'humiliation d'adversaire ou de finition traditionnel (d'ailleurs, même pas sûr que le terme "dunk" soit approprié...), mais un envol fou et une suspension interminable qui ont débouché sur cette action étonnante et assez fascinante à regarder au ralenti.

- Kevin Huerter a rappelé que les Hawks n'avaient pas qu'un seul rookie prometteur. Contre les Pelicans, l'ancien shooteur de Maryland a pris la relève d'un Trae Young en difficulté en termes d'adresse (2/14). Les 27 points de Huerter à 11/18 (4/7 à 3 points) ont permis à Atlanta de continuer sur cette dynamique intéressante de fin de saison, loin des places les plus "enviables" pour la loterie.

- Anthony Davis a fait son footing quotidien de 20 minutes dans cette partie : 15 points, 8 rebonds, 4 passes, 4 contres. Vivement qu'on le voit à plein temps dans sa prochaine équipe quand même...

- La lutte à trois pour la 8e place à l'Est, c'est un peu à qui perd perd... Orlando n'a pas profité des défaites de Charlotte (samedi) et Miami (dimanche), pour recoller et mettre la pression. Le Magic s'est incliné à Memphis cette nuit, après avoir été incapable d'annihiler la menace Mike Conley, auteur de 14 de ses 26 points dans le 4e quart-temps. Miami tient la corde au 8e rang avec une victoire de plus que les Hornets et le Magic.

- Evan Fournier, expulsé pour ses protestations après 13 minutes de jeu, a été suivi par Steve Clifford, excédé par la décision du corps arbitral. Perdre le Français et leur coach en si peu de temps a été fatal aux Floridiens.

- Ce n'est pas tous les soirs que James Harden n'est que figurant dans la prestation des Rockets. Pas dans ses pompes en termes d'adresse (20 points à 7/25), le MVP en titre a été efficacement relayé par Eric Gordon (26 points à 10/20) dans le derby contre Dallas. Chris Paul, lui aussi en-dedans au shoot (2/11) a en revanche été décisif avec un contre sur Jalen Brunson dans les derniers instants du match. Une 8e victoire de rang pour les Texans, qui sont en train de consolider leur 3e place à l'Ouest.

- Luka Doncic, même dans un soir un peu compliqué offensivement (5/16), a trouvé le moyen d'enregistrer 19 points, 15 rebonds et 9 passes.

- "KAT", victime d'une inflammation au genou (alors qu'on avait craint le pire), avait des chances de jouer contre les Knicks. Il a été finalement préservé, ce qui n'a pas empêché les Wolves de s'imposer, notamment grâce à Taj Gibson (25 points), Jeff Teague (20 points) et au rookie Keita Bates-Diop (18 points). Savoir que Towns n'a pas le genou endommagé est un immense soulagement pour Minnesota. Le All-Star est la seule garantie de compétitivité de la franchise sur les années à venir...