CQFR : Houston s’éclate sans Harden, Jokic punit les Warriors

CQFR : Houston s’éclate sans Harden, Jokic punit les Warriors

Voici ce qu'il fallait retenir des 5 matches de la nuit en NBA. Nikola Jokic, Chris Boucher et les Rockets ont marqué les esprits.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Heat @ Sixers : 108-125
Hornets @ Raptors : 108-111
Rockets @ Spurs : 109-105
Warriors @ Nuggets : 104-114
Pacers @ Blazers : 111-87

---

Christian Wood explose les Spurs, les Rockets libérés et heureux

- Pour leur premier match depuis le départ de James Harden et malgré les absences de John Wall et Eric Gordon, les Houston Rockets ont semblé libérés et heureux, comme s'ils rejouaient au basket pour la première fois depuis 10 ans. Houston a réussi à renverser San Antonio dans le dernier quart-temps, grâce notamment à la superbe prestation - ça va devenir un pléonasme - de Christian Wood (27 points, 15 rebonds et 3 contres).

- DeMar DeRozan a eu la balle d'égalisation dans les ultimes instants, mais son shoot n'a pas connu un sort très heureux. Avant ça, Keldon Johnson (29 pts à 12/16) avait été le meilleur joueur de la troupe de Gregg Popovich.

- Première victoire à l'extérieur pour coach Silas. Gros match de Sterling Brown, surmotivé et hurlant, auteur de 23 points et 7 prises. Belle perf également de Jae'Sean Tate avec 13 pts, 10 pds et 5 rbds. C'est marrant, la balle n'a jamais bougé autant dans le Texas...

https://twitter.com/HoustonRockets/status/1349921178845147136

Nikola Jokic voit triple et marche sur GS

- Les Warriors ont fait de leur mieux pour accrocher les Nuggets. Stephen Curry (35 pts, 11 rbds) était plutôt bien en jambes, mais il a manqué d'un peu d'accompagnement en attaque. Denver s'est reposé sur Nikola Jokic (23 points, 14 rebonds et 10 passes) et sur une défense efficace qui a pu limiter Golden State à 104 pts.

- Titularisé en l'absence notamment de Gary Harris pour un line up très "big", Bol Bol n'a passé que 10 minutes sur le terrain, ce qui aura été suffisant pour ce prendre ce méchant dunk de James Wiseman dans la poire.

13 ans d'attente pour les Pacers, grosse poisse pour Portland

- Les Pacers n'avaient pas gagné à Portland de 2007 ! Oui, oui, depuis 13 ans Indiana enchainait les défaites face aux Blazers à la maison. Comme l'a rappelé Mile Turner, il avait 13 ans la dernière fois que Indy a gagné dans l'Oregon... Dans un Moda Center évidemment vide, Indiana a mis fin à cette mauvaise série de manière assez nette et chirurgicale. Le tandems de médecins en chef du soir : Domantas Sabonis (23 pts, 15 rbds) et Malcolm Brogdon (25 pts).

- Les Blazers n'ont pas existé de la soirée et ont compté jusqu'à 25 points de retard. La soirée a tourné à la mauvaise plaisanterie lorsque Jusuf Nurkic s'est blessé à l'avant-bras. Les examens ont rapidement révélé une fracture du poignet qui va éloigner le Bosnien des parquets pendant quelques semaines a priori...

- Avec le départ de Victor Oladipo, tradé à Houston, Indiana a joué avec trois arrières pour débuter la rencontre, Malcolm Brogdon, Justin Holiday et Edmond Sumner.

James Harden : les trois questions épineuses pour Brooklyn après son arrivée

Chris Boucher confirme, Toronto rebondit

- En l'absence de Gordon Hayward, les Hornets ont chuté à Toronto. LaMelo Ball a beau avoir régalé en sortie de banc (14 pts, 11 pds), on a surtout vu l'une des révélations des Raptors depuis la saison dernière, l'excellent Chris Boucher, auteur de 25 points, 10 rebonds et 2 contres à 8/12.

- A la baguette, les champions 2019 ont pu s'appuyer sur un bon Kyle Lowry (16 points, 12 passes) qui en a profité pour dépasser son ami DeMar DeRozan dans la hiérarchie des meilleurs rebondeurs de l'histoire des Raptors.

- Hommage à VGE ?

Un Heat - Sixers en mode sieste, sauf pour Ben Simmons et Shake Milton

- En d'autres temps, ce Miami-Philadelphie aurait été une superbe affiche. Mais avec l'hécatombe subie par les deux équipes - le Heat en particulier - ça a été une petite purge remportée sans mal par les Sixers.

- Shake Milton finit meilleur marqueur des Sixers avec 31 points et une adresse indécente : 11/15 au shoot, 3/4 longue distance et 7 passes.

- Ben Simmons a signé un petit triple-double avec 12 points, 10 passes et 10 rebonds, pendant que Joel Embiid roupillait un peu (9 pts), sauf quand il s'agit de trashtalker l'adversaire évidemment.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest