CQFR : LeBron sauve les Lakers, Curry et Jokic monstrueux… mais perdants

CQFR : LeBron sauve les Lakers, Curry et Jokic monstrueux… mais perdants

Voici ce qu'il fallait retenir des 11 matches de la nuit en NBA. LeBron James, Stephen Curry et Nikola Jokic ont marqué les esprits.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Blazers @ Knicks : 99-110
Nuggets @ Kings : 114-119
Bulls @ Magic : 118-92
Nets @ Sixers : 108-124
Raptors @ Hawks : 121-132
Bucks @ Cavs : 124-99
Spurs @ Rockets : 111-106
Wolves @ Thunder : 118-120
Warriors @ Mavs : 132-134
Grizzlies @ Pelicans : 109-118
Pistons @ Lakers : 129-135, après deux prolongations

Curry et Jokic, cartonner n'est pas gagner

C'est toujours dommage quand une perf monstrueuse ou un record en carrière interviennent un soir de défaite. Il y a forcément, chez les vrais compétiteurs tout du moins, un goût amer. C'est ce qu'ont connu Nikola Jokic et Stephen Curry la nuit dernière.

  • Le Joker a battu sa meilleure marque au scoring (50 points à 20/33, avec 12 passes, 8 rebonds et 3 contres) lors d'une nouvelle perf complètement indécente de sa part contre les Sacramento Kings. Le Serbe est véritablement lancé sur une saison folle sur le plan individuelle. Malheureusement, ça ne suffit pas toujours. Harrison Barnes (28 pts) et les Kings ont confirmé leur belle dynamique du moment avec une 6e victoire en 7 matches. Nikola Jokic était, il faut dire, privé de quelques camarades de jeu, notamment Jamal Murray.

  • Stephen Curry, lui, a tout simplement claqué 57 points en 37 minutes contre Dallas, avec 11 paniers à 3 points (on s'est demandé s'il n'avait pas le record de son pote Klay dans les pattes). C'est la deuxième meilleure copie au scoring du "Baby-faced Assassin" en carrière et seulement la 7e fois depuis 1987 qu'un joueur perd un match après avoir inscrit autant de points... Le meneur des Warriors a livré un duel divertissant et de haut niveau avec Luka Doncic, dont les 42 points, 11 passes et 7 rebonds ont permis aux Mavs de commencer à sortir la tête de l'eau et d'éviter une 6e défaite de suite à domicile. Typiquement le genre d'affrontement qu'on ne serait pas trop mécontents de voir se dérouler sur un 1er tour de playoffs, par exemple...

CQFR : D'Angelo Russell assassine OKC, Jayson Tatum géant et KD frustrés

LeBron illumine une purge

- Les Lakers vont sans doute vite vouloir oublier cet affrontement achevé en double-prolongation avec les Pistons. L.A. l'a emporté, certes, mais que ce fut poussif ! Avec 23 pertes de balle (leur record cette saison), un avantage de 17 points dilapidé et plusieurs occasions de plier l'affaire avant l'overtime, les Californiens n'ont pas montré leur meilleur visage. Ils auraient peut-être même dû déplorer un sweep sur la saison face à Detroit si LeBron James ne s'était pas un peu excité lors de la deuxième prolongation. Le King a inscrit 8 de ses 33 points sur cette période pour éviter à son équipe une défaite fâcheuse.

- Sekou Doumbouya a manqué une belle opportunité de briller. Titulaire contre les Lakers, le Français n'est pas sorti du lot et a manqué d'adresse (1/7) pour 4 points, 3 rebonds, 1 passe et 1 interception en 24 minutes.

- Jerami Grant continue lui de faire une saison de All-Star NBA dans l'indifférence quasi-générale à cause des résultats de Detroit. Grant a égalé son record de points en carrière dans cette rencontre (32 pts) et sans doute donné quelques regrets aux Nuggets de ne pas avoir su le convaincre de rester lors de la dernière intersaison.

Harden orphelin, Philly en profite

- James Harden a signé à Brooklyn pour se greffer au tandem Kevin Durant-Kyrie Irving. Pas pour se retrouver en solo comme cette nuit, dans l'une des belles affiches de l'Est contre Philadelphie. Le MVP 2018 a fait ce qu'il a pu, mais sans KD (à nouveau pris dans le circuit protocolaire contre le Covid) et Kyrie (touché à l'index), la tâche était compliquée. Harden a tout de même fini avec 26 points, 10 passes et 8 rebonds sans partir en vrille au niveau du volume de shoots (20), dans la lignée de ce qu'il propose depuis qu'il a débarqué à BK.

Philadelphie a plié l'affaire dans le 3e quart-temps, avec Ben Simmons comme homme-clé du succès. Celui que les Sixers ont refusé de perdre dans un deal pour Harden a rendu une excellente copie des deux côtés du terrain (16 points, 12 rebonds, 8 passes et 3 interceptions) pour épauler Joel Embiid (33 pts) et Tobias Harris (21 pts, 12 rbds).

Timothé Luwawu-Cabarrot était titulaire et a joué 33 minutes pour 13 points, 2 rebonds et 2 interceptions à 5/12.

DeRozan clutch, OKC se fait peur

- Dans une relative discrétion, DeMar DeRozan fait une belle saison NBA avec les Spurs. Le Californien a été clutch pour aider San Antonio à remporter le match face à Houston. Repris au score par les Rockets d'un bon John Wall (27 pts), les hommes de Pop ont pu compter sur cinq points de suite de DeRozan pour reprendre le dessus.

- OKC a compté quelques phénomènes de foire en attaque depuis que la franchise est en NBA. Mais même lorsque Kevin Durant, Russell Westbrook et James Harden portaient ce maillot, jamais le Thunder n'avait réussi une mi-temps aussi prolifique. Les joueurs de Mark Daigneault sont rentrés au vestiaire contre les Wolves avec 83 points au compteur. Ce n'est pas pour ça que la victoire a été acquise sans douleur. OKC a dilapidé un avantage de 23 points face à Minnesota avant de reprendre les devants pour de bon à 1 minute de la fin grâce à Darius Bazley.

Zion continue de faire mal aux cercles, LaVine se réveille

- Zion Williamson (29 points) n'a pas cassé de panier ce coup-ci. Mais le sophomore des Pelicans n'a pas ménagé les cercles pour autant lors de la victoire de NOLA devant Memphis, particulièrement en fin de partie pour plier une partie serrée entre les deux équipes. Brandon Ingram était très en jambes aussi (27 points, 12 rebonds) et a utilisé ses longs segments pour battre son record de contres (4).

- Le retour de Damian Lillard (29 pts) après un match d'absence n'a pas permis aux Blazers d'éviter la défaite au Madison Square Garden. Julius Randle et Elfrid Payton ont inscrit 22 points tous les deux pour aider les Knicks à grimper au 7e rang à l'Est avec 11 victoires et 13 défaites. Frank Ntilikina a de nouveau regardé ses partenaires s'amuser depuis le banc.

- Ce n'est pas parce que des équipes s'affrontent souvent deux fois de suite cette saison que les deux matches en question se ressemblent. Après avoir été dominés par le Magic la veille, les Bulls ont pris une revanche saignante. Zach LaVine, en particulier, n'était pas le même homme. Invisible lors de la première manche, l'arrière de Chicago a cette fois claqué 39 points à 16/25 (dont 5/6 à 3 points).

Evan Fournier n'a pas participé à la rencontre en raison de douleurs au dos.

- Après trois défaites de suite, les Hawks ont sorti l'une de leurs meilleures performances de la saison NBA du propre aveu de Lloyd Pierce, leur head coach. Atlanta a pris le dessus sur Toronto grâce à Trae Young (28 points, 13 passes), agressif pour aller au cercle (14/14 sur la ligne) et au nouveau match très solide de Clint Capela dans la raquette (23 pts, 16 rbds).

- Zéro stress pour Milwaukee contre Cleveland, à nouveau. Sans forcer, les Bucks ont maîtrisé les Cavs en back to back, avec 24 points, 11 rebonds et 5 passes pour Giannis Antetokounmpo. C'est la 4e victoire de suite pour la troupe de Mike Budenholzer, en embuscade au 2e rang de la Conférence Est.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest