CQFR : D’Angelo Russell assassine OKC, Jayson Tatum géant et KD frustré…

CQFR : D’Angelo Russell assassine OKC, Jayson Tatum géant et KD frustré…

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA, avec un panier clutch du joueur des Minnesota Timberwolves D'Angelo Russell.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA, celle de D'Angelo Russell

Indiana Pacers 113-114 New Orleans Pelicans
Orlando Magic 123-119 Chicago Bulls
Brooklyn Nets 117-123 Toronto Raptors
Cleveland Cavaliers 105-123 Milwaukee Bucks
Charlotte Hornets 121-138 Utah Jazz
Miami Heat 122-95 Washington Wizards
Oklahoma City Thunder 103-106 Minnesota Timberwolves
Phoenix Suns 109-92 Detroit Pistons
Los Angeles Clippers 115-119 Boston Celtics

D'Angelo Russell a tué OKC !

- "Ice in his veins" ! Même si D'Angelo Russell a du mal à retrouver son meilleur niveau aux Minnesota Timberwolves, il reste capable de fulgurances. Et la nuit dernière, il a été le grand artisan du succès des siens sur le terrain de l'Oklahoma City Thunder (106-103).

Outre ses statistiques (21 points et 6 passes décisives), l'ancien meneur des Los Angeles Lakers a surtout planté le tir de la gagne. A 3,7 secondes du terme, Russell a permis à son équipe de s'imposer avec un panier primé. Une action clutch qui devrait lui faire du bien. Sur ce match, il a été bien épaulé par Malik Beasley (24 points) et Naz Reid (17 points).

En face, OKC a bien lutté malgré un effectif sérieusement diminué. Sans Shai Gilgeous-Alexander, Luguentz Dort ou encore Théo Maledon, Al Horford (26 points, 8 rebonds, 7 passes décisives) a bien tenté de se démultiplier. Mais D'Angelo Russell a finalement eu le dernier mot.

Jayson Tatum géant, Kemba Walker décisif

- Dans l'un des chocs de la nuit, les Boston Celtics ont pris le meilleur sur les Los Angeles Clippers (119-115). Comme souvent, Jayson Tatum a été tout simplement géant ! Avec 34 points et 7 rebonds, le jeune talent des Celtics a éclaboussé cette rencontre de son talent.

Sans Paul George, les Clippers ont pourtant pensé être en mesure de l'emporter. Kawhi Leonard a été solide (28 points et 11 rebonds) et Lou Williams (18 points), auteur de 7 points de suite, a même donné l'avantage (1 point) aux siens à 46 secondes de la fin.

Mais les Celtics ont parfaitement répondu, notamment grâce à un Kemba Walker (24 points) inspiré. Une victoire de prestige acquise sans Jaylen Brown et Marcus Smart pour Boston.

- A noter encore une fois la bonne performance de Nicolas Batum. En l'absence de George, le Français a pris ses responsabilités avec 16 points (à 6/11 aux tirs) et 7 rebonds. L'excellente pioche des Clippers continue de confirmer, encore et encore.

Efficace, précieux et irréprochable… Nicolas Batum a tout bon aux Clippers !

L'improbable affaire Kevin Durant

- Spoiler alerte : il faut s'accrocher dès le matin pour comprendre cette improbable affaire. Présent à l'échauffement avec les Brooklyn Nets pour défier les Toronto Raptors, Kevin Durant était attendu titulaire. Mais avant le coup d'envoi, il a été prié de retourner au vestiaire en étant considéré comme "cas contact" par rapport au Covid-19. Rien d'incroyable jusqu'à maintenant.

Mais après 6 minutes de jeu, KD se retrouve finalement autorisé à jouer ! Puis dans le troisième quart-temps, il a été obligé de quitter ses partenaires. Pourquoi ? Car le test de la personne en contact avec Durant est revenu positif. Une soirée très frustrante pour lui...

Kevin Durant ne joue pas, joue ne puis joue plus : l’affaire qui a fait grandement parler

- Dans ce contexte, les Nets se sont d'ailleurs inclinés face aux Raptors (117-123). Alors que KD a seulement eu le temps de marquer 8 points, Kyrie Irving n'était pas dans un grand soir (15 points). De son côté, James Harden (17 points, 12 passes décisives, 7 rebonds) a été encore très propre, notamment pour servir Joe Harris (19 points).

Mais en face, le duo Kyle Lowry (30 points, 7 passes décisives) - Pascal Siakam (33 points, 11 rebonds et 6 passes décisives) a tout simplement sorti le grand jeu. En plus bien épaulés par Norman Powell (18 points) et Chris Boucher (17 points), les deux hommes forts de Toronto ont réussi à faire la différence.

Le carton de Nikola Vucevic !

- Auteur d'un gros début de saison, Nikola Vucevic continue d'affoler les compteurs. L'intérieur du Orlando Magic a réalisé un véritable carton (43 points, 19 rebonds) pour battre les Chicago Bulls (123-119). Si Zach LaVine (26 points, 8 passes décisives) a bien répondu, les Bulls n'ont jamais été en mesure de stopper le Monténégrin.

- Surtout que dans le même temps, Evan Fournier (20 points à 6/13 aux tirs) a été également solide pour épauler son leader. On a d'ailleurs aimé le coup de chaud dans le deuxième quart-temps du Français, auteur de 14 points.

Giannis trop fort pour les Cavs

- Les Milwaukee Bucks n'ont pas eu besoin de forcer pour dominer les Cleveland Cavaliers (123-105). Comme à son habitude, Giannis Antetokounmpo a réalisé un gros chantier avec : 33 points, 12 rebonds et 4 passes décisives. Bien soutenu par Jrue Holiday (17 points) et Khris Middleton (15 points), le Greek Freak a permis à son équipe de ne jamais douter.

En face, il faut noter que Collin Sexton (19 points) n'a pas démérité. Par contre, Andre Drummond, malgré ses statistiques (19 points, 9 rebonds), continue de réaliser des choix parfois douteux sur le parquet...

Myles Turner rate le tir de la gagne...

- Dans un match accroché jusqu'au bout, les New Orleans Pelicans se sont imposés face aux Indiana Pacers (114-113). Avec un excellent Brandon Ingram (30 points, 7 passes décisives et 6 rebonds), les Pelicans ont fait la course en tête. Et New Orleans semblait se diriger vers un succès facile avec les apports de Lonzo Ball (20 points, 9 rebonds) et de Zion Williamson (18 points).

Mais finalement, les Pacers n'ont jamais rien lâché. Avec un Justin Holiday (22 points) déchaîné, Indiana va même parvenir à recoller au score. Et Myles Turner va avoir l'opportunité de donner la victoire à son équipe... mais échoue face à la défense de Ball. Rageant pour les Pacers !

Celtics : Pourquoi ils ont raté un gros coup pendant l’intersaison

Le record, pour rien, de LaMelo Ball

- Sans vraiment douter, le Utah Jazz a facilement écarté les Charlotte Hornets (138-121). Grâce à la défense permissive des Hornets, Donovan Mitchell (30 points) et Bojan Bogdanovic (31 points) se sont régalés. Avec en plus les apports de Mike Conley (16 points) et de Rudy Gobert (12 points, 15 rebonds), le Jazz n'a pas eu besoin de forcer.

Et pourtant, en face, LaMelo Ball a tout essayé ! Avec 34 points, le jeune talent a réalisé son record en carrière. Avec en plus 8 passes décisives et 4 rebonds, il a signé une copie solide. Mais à l'exception de Gordon Hayward (25 points, 10 rebonds), Ball a cruellement manqué de soutien sur ce match.

Les Suns et le Heat en ballade

- Contre les Detroit Pistons (109-92), les Phoenix Suns ont passé une soirée relativement tranquille. Malgré un petit sursaut d'orgueil des Pistons dans le 4ème quart-temps avec Jerami Grant (21 points), Phoenix a maîtrisé cette rencontre. Devin Booker a été adroit avec 23 points, alors que Chris Paul a été irréprochable dans son rôle de meneur (20 points, 9 passes décisives et 7 rebonds).

- Dans le même temps, le Miami Heat a facilement dominé les Washington Wizards (122-95). Avec un Bradley Beal totalement catastrophique (7 points à 1/14 aux tirs) et un Russell Westbrook brouillon (13 points pour 6 ballons perdus), la franchise de DC n'a tout simplement pas existé. Bam Abebayo (21 points), Kendrick Nunn (25 points) et Tyler Herro (17 points) se sont régalés.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest