CQFR : Houston survit à une fin de match délirante, les Bucks menés 2 à 0 !

CQFR : Houston survit à une fin de match délirante, les Bucks menés 2 à 0 !

Voici ce qu'il fallait retenir des 2 matchs de la nuit. Les Rockets ont survécu au Thunder dans le game 7. Milwaukee est mené 2 à 0 par Miami.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Milwaukee Bucks - Miami Heat : 114-116 (0-2)

Houston Rockets - Oklahoma City Thunder : 104-102 (4-3)

---

- Les Rockets sont en vie et nous, en tant que spectateurs, on est à moitié décédés. Ce game 7 entre Houston et OKC, particulièrement le money time, a été une expérience télévisuelle à déconseiller aux cardiaques et aux névrosés. Les deux équipes se sont répondues dans des séquences assez folles et parfois complètement débiles, à coups de flopping, de shoots ratés, de coups de sifflet sortis de nulle part et de remises en jeu ratées. On retiendra quand même que le Thunder a eu les moyens d'arracher la prolongation et même de gagner, mais que l'énergie défensive des Rockets et de la maladresse les ont empêchés d'y parvenir.

Les difficultés offensives de James Harden dans les games 7 et particulièrement en fin de match se sont confirmées. "J'ai joué comme de la merde en attaque", a même lancé le barbu (17 points à 4/15)  au micro d'ESPN après la partie. Par contre, Harden a réussi l'une des actions les plus importantes de sa carrière en contrant Luguentz Dort dans les toutes dernières secondes alors que le rookie allait l'angle pour tuer le match à 3 points au buzzer.

Derrière, alors que l'on pensait le match fini ou presque, un lancer a été accordé à OKC pour une faute en dehors du jeu de James Harden sur une remise en jeu pour le Thunder. Danilo Gallinari a manqué sa tentative, mais Billy Donovan avait encore la possibilité de dessiner un système pour arracher quelques chose à 1.4 de la fin. Après de longues minutes d'attente et deux temps morts, OKC n'a pu que servir... Steven Adams, vite dépossédé du ballon par PJ Tucker.

- Les Rockets sont en demi-finale de Conférence, mais rien de ce que l'on a vu n'est de matière à inquiéter réellement les Lakers au prochain tour. On espère pour les fans de Houston et pour le suspense de la série que l'on se trompe, mais il y a vraisemblablement un bel écart entre les deux équipes à 48 heures de leur game 1.

- Luguentz Dort a peut-être manqué l'opportunité d'être un héros sur son tir contré par James Harden, mais le rookie a méchamment fait son trou dans ces playoffs. Dans ce game 7, il a montré qu'il n'avait pas froid aux yeux en déployant sa panoplie offensive en plus de ses exploits défensifs. Le Québécois a inscrit 30 points, ce qu'aucun joueur de 21 ans ou moins n'avait jamais accompli dans un game 7 en NBA.

Dort a été un soutien précieux pour Chris Paul, qui boucle lui cette fantastique première saison avec OKC sur un triple-double (19 points, 12 passes et 11 rebonds).

Très ému, Chris Paul livre un discours fort après l'élimination d'OKC

- Sinon, pour le "plaisir" des yeux, la fameuse séquence "Vidéo Gag" de fin de match.

---

- On avait déjà eu des fins de matches dramatiques dans ces playoffs, mais pas encore un finish aux pénos façon football. Le Miami Heat mène 2 à 0 contre les Milwaukee Bucks après un game 2 achevé sur deux séries de lancers, dont la dernière pour le moins controversée.

C'est d'abord Khris Middleton qui a rentré ses trois tentatives à 4 secondes de la fin pour égaliser pour Milwaukee. Au buzzer, et alors qu'il lui avait été reproché de ne pas défendre directement sur Jimmy Butler, Giannis Antetokounmpo a été sanctionné d'une faute sur la star adverse après être venu à l'aide pour empêcher le Floridien de shooter. La tentative de tir de "Jimmy Buckets" est bien intervenue avant le buzzer, mais Mike Budenholzer et ses joueurs avaient quand même du mal à croire que les arbitres aient sifflé le contact.

L'ancien joueur des Bulls s'est fait un plaisir d'exécuter la sentence derrière.

Les Bucks et leurs fans semblaient penser qu'il suffisait d'empêcher Jimmy Butler de marquer 40 points pour égaliser à 1-1. Ce dernier n'était pas dans un grand soir offensivement et s'est contenté de 13 points. Pourtant, la force collective du Heat, avec 6 autres joueurs en plus de Butler entre 11 et 23 points, a suffi à faire à nouveau chuter la meilleure équipe de la saison en NBA.

- C'est la première fois qu'une équipe classée 5e de sa Conférence mène 2 à 0 contre une tête de série numéro 1. Et attention, Milwaukee n'a pas deux matches à domicile pour tenter de gommer son retard. Le réveil des Bucks, qui n'ont à nouveau pas aimé l'aspect très physique de la rencontre (71 fautes sifflées) devra se faire mentalement.

Giannis Antetokounmpo a fait mieux sur la ligne (9/13) que lors du game 1, mais il n'a de nouveau pas été l'élément moteur de Milwaukee en attaque dans le money time, où Brook Lopez et Khris Middleton ont été les plus en vue.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest