CQFR : Le Big Three des Nets tape les Clippers, VanVleet stratosphérique

CQFR : Le Big Three des Nets tape les Clippers, VanVleet stratosphérique

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Raptors @ Magic : 123-108
Clippers @ Nets : 120-124
Grizzlies @ Pacers : 116-134
Blazers @ Wizards : 132-121
Pistons @ Jazz : 105-117
Celtics @ Warriors : 111-107

Fred dans l'mille

- Fred VanVleet a beau avoir un nom de trois-quarts aile des Springboks, c'est bien en NBA qu'il a claqué une performance historique cette nuit. L'arrière des Toronto Raptors était sur une autre planète, sans que ce soit cette fois explicable par la naissance d'un enfant. VanVleet a inscrit 54 points avec 11 paniers à 3 points pour guider son équipe vers une victoire contre Orlando en Floride.

- C'est simple : il s'agit du plus grand nombre de points marqué par un joueur des Raptors. Le record était jusque-là détenu par DeMar DeRozan (53), qui s'est immédiatement amusé que son ancien coéquipier l'ait devancé.

Fred VanVleet plante 54 points, retour sur un record en chiffres et en lettres

- Fred VanVleet est aussi devenu le joueur non-drafté le plus prolifique sur un match dans toute l'histoire de la NBA. Moses Malone, dont la situation était particulière puisqu'il est passé de la ABA à la NBA - il aurait sinon été évidemment drafté - détenait le record avec 53 points, une performance réalisée 39 ans plus tôt, jour pour jour.

- Cole Anthony n'est pas grand, mais il a suffisamment de dynamite dans les jambes pour s'offrir la plus belle claquette dunk de la nuit.

Le Big Three des Nets plus fort que les Clippers

- Le choc de la nuit opposait les Nets aux Clippers. Disons que le meilleur moyen de résumer cette rencontre, c'est de dire qu'à Brooklyn, le basket se joue à trois et qu'à la fin ça risque d'être souvent les Nets qui gagnent.

- Quand Kevin Durant (28 points à 11/13), Kyrie Irving (39 points dont 8 de suite très précieux dans le 4e QT) et James Harden (23 points, 14 passes, 11 rebonds) sont aussi propres (33/51 en cumulé au tir) et productifs, c'est quand même compliqué d'outscorer cette équipe...

- Les Clippers, emmenés par Kawhi Leonard (33 pts) et Paul George (26 pts), mais aussi un très bon Nicolas Batum (21 pts à 5/8 à 3 pts), avaient bien démarré le match avec un 1er quart-temps prometteur, mais les pétards ambulants de BK ont passé la seconde et remporté les trois autres QT. PG a cependant gardé un goût amer en bouche après cette défaite et la fait savoir, notamment aux arbitres...

Paul George dénonce un « irrespect » de la part des arbitres !

- James Harden s'est encore placé dans le rôle du chef d'orchestre, lui l'ancien meilleur scoreur de la ligue, et c'est sans doute de cette manière que les Nets continueront d'évoluer jusqu'aux playoffs.

Boston vient à bout des Warriors malgré un grand Curry

- Les Celtics ont tenu bon et ont su résister à Stephen Curry (38 points, 11 rebonds, 8 passes à 12/21), un peu trop seul pour espérer faire tomber Boston.

- Voir Curry batailler un peu en solo reste un spectacle épatant, même quand les Warriors s'inclinent. Outre ses shoots à 3 points (7 cette nuit), le "Baby-Faced Assassin" a aussi régalé sur des séquences comme celle ci-dessous.

- A noter : Steph Curry a dépassé les 17 000 points en carrière sur ce match. C'est le deuxième joueur de l'histoire des Warriors a réussir cet exploit après un certain Wilt Chamberlain.

Fin de série pour Memphis

- Il a suffi que l'on vante les mérites des Grizzlies pour que leur série de 7 victoires de rang prenne fin. Rien de honteux, puisque battre les Pacers chez eux, qui plus est en back to back, n'est pas une tâche facile.

- Il y a eu absolument zéro suspense dans cette partie que Domantas Sabonis a survolé avec ses 32 points (sa meilleure perf de la saison) et 13 rebonds, pendant que Ja Morant subissait un coup de pompe en termes d'adresse (2/10).

- Cette défaite ne remet pas du tout en question sur ce que l'on disait au sujet de cette équipe mardi, bien évidemment.

6 raisons pour lesquelles Memphis fait kiffer cette saison

Utah Jazz, ce jeu est trop facile

- Pas de gros suspense non plus entre Utah et Detroit. Le Jazz a compté jusqu'à 28 points d'avance avant de roupiller un peu et laisser les Pistons grapiller quelques longueurs, mais pas assez pour un final haletant.

- Donovan Mitchell (32 pts) a été le moteur de l'équipe dans un match où Rudy Gobert n'a pas trop eu à se fouler (9 points et 7 rebonds).

- Blake Griffin (11 pts en 29 min) n'était pas content du tout...

Melo grimpe les marches de l'histoire

- Washington est toujours la seule équipe NBA cette saison à ne pas avoir encore gagné 5 matches. La réception de Portland, un peu court au niveau rotation, aurait pu permettre d'atteindre ce cap. C'était sans compter Damian Lillard (32 pts), mais aussi Gary Trent Jr (26 pts, dont 7 paniers à 3 pts), très bon depuis la blessure de CJ McCollum, et Carmelo Anthony (21 pts).

- What time is it?

- Melo a d'ailleurs doublé Dominique Wilkins en 13e position du classement des scoreurs les plus prolifiques de l'histoire de la NBA. Oscar Robertson (12e), Hakeem Olajuwon (11e) et même Elvin Hayes (10e) sont théoriquement dépassables d'ici la fin de saison. Ce serait un superbe accomplissement pour le vétéran des Blazers et un argument de plus - y en a-t-il vraiment besoin - pour cimenter sa future place au Hall of Fame.

- Russell Westbrook a signé un triple-double (17 points, 12 rebonds et 10 passes), pendant que Bradley Beal claquait 37 points à 14/24, quelques heures après avoir rappelé qu'il ne voulait pas quitter Washington.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest