Fred VanVleet plante 54 points, retour sur un record en chiffres et en lettres

Fred VanVleet plante 54 points, retour sur un record en chiffres et en lettres

Fred VanVleet a sorti le match de sa carrière en claquant 54 points pour battre le Orlando Magic hier soir. En battant plein de records.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Le carton de Fred VanVleet en chiffres

54 points. Bien évidemment un record individuel pour Fred VanVleet. Mais aussi un record de franchise pour les Toronto Raptors. Et encore un record pour un joueur non drafté.

52 points. Le précédent record détenu par DeMar DeRozan. Sans être All-Star, VanVleet a donc fait mieux que DeRozan mais aussi Vince Carter ou Kawhi Leonard.

53 points. Le précédent record détenu par un joueur non drafté. Le Hall Of Famer Moses Malone.

85 millions. Le contrat, sur quatre ans, signé par le meneur hybride des Raptors pendant l'intersaison. Là aussi un record pour un joueur non retenu le soir de la draft.

11 paniers à trois-points. Il était absolument bouillant derrière l'arc.

78%. FVV est devenu seulement le troisième joueur de l'Histoire, après Stephen Curry et Zach LaVine, à planter 11 paniers à trois-points à 75% ou plus derrière l'arc. 11 sur 14, après avoir débuté à 11 sur 12.

12. Le nombre de paniers extérieurs marqués par... Donyell Marshall sous l'uniforme de Toronto. Un record que VanVleet n'a pas réussi à faire tomber donc.

8. Le nombre de tirs extérieurs qu'il a inscrit en première mi-temps. Là aussi un record pour les Raptors, plus fort encore que les 7 de Danny Green et Terrence Ross.

23. VanVleet a marqué 54 points en seulement 23 tirs (17 réussis). Une sacrée performance mine de rien.

CQFR : Le Big Three des Nets tape les Clippers, VanVleet stratosphérique

Le carton de Fred VanVleet en lettres

« Incroyable. Je suis vraiment honoré d’être cité avec ces gars-là [DeMar DeRozan et Moses Malone]. C’était une soirée très spéciale à plein de niveaux différents. J’essaye juste d’en profiter là. Mais ce n’était pas non plus un titre. C’était juste un bon match et je vais apprécier tout ce qui se dit dans les prochaines heures avant de me concentrer sur la prochaine rencontre. » Fred VanVleet.

« C’était facile sans manquer de respect au Magic. Ce que je veux dire par là c’est que je prenais des tirs ouverts. En rythme. C’est pourquoi j’ai pu rester patient lors des prises-à-deux et ne pas prendre de tirs forcés. Il n’y avait peut-être qu’une ou deux tentatives rapides. Je jouais dans le flow du match. »

« J’ai même dit aux gars de continuer à jouer. J’avais le sentiment qu’ils me cherchaient au point de ne même plus regarder le cercle. Je voulais plus gagner que marquer 50 points. J’essayais juste de laisser le jeu venir à moi et j’ai été récompensé pour ça. »

« Félicitation à mon frangin Freddy V ! Ce vieux cul de Kyle [Lowry] n’aurait pas pu faire ça. Content que ce soit toi. Je te l’avais dit ! » L’hommage classe (enfin) de DeMar DeRozan à son ancien coéquipier.

« Ce soir, c’est vraiment spécial parce que ça vient d’un gars qui n’a pas été drafté, qui a bossé dur pour arriver en NBA et qui est désormais un titulaire, peut-être même un All-Star et un joueur de l’un des meilleurs cinq défensifs. C’est ça qui rend la performance si spéciale. » Kyle Lowry.

« Il ma félicité et m’a rappelé qu’il m’aurait insulté si je n’avais pas battu le record », Fred VanVleet sur ce que lui a dit DeMar DeRozan juste après l’avoir appelé.

Les 54 points de Fred VanVleet en images

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest