Damian Lillard est furieux et en veut à mort aux arbitres

Damian Lillard était excédé au moment d'évoquer l'erreur d'arbitrage qui a privé les Portland Blazers d'un panier crucial contre Utah.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Damian Lillard est furieux et en veut à mort aux arbitres

Jamais Damian Lillard n'était apparu aussi furieux et frustré après un match. Le meneur des Portland Trail Blazers n'a pas bien vécu l'erreur arbitrale - reconnue quelques minutes après le match par les officiels - qui a empêché son équipe d'égaliser contre le Utah Jazz à 13 secondes de la fin du 4e quart-temps. Le contre de Rudy Gobert sur Lillard n'en était pas un, puisque le ballon avait rebondi contre la planche au préalable. Les arbitres auraient également pu siffler une faute de Royce O'Neal sur "Dame" sur cette même action, même si la décision était un peu moins évidente que ce terrible oubli. Dans le vestiaire, au micro des journalistes, Damian Lillard avait les yeux écarquillés et l'air de vouloir en découdre physiquement.

"C'était un coup de sifflet facile à faire. Ils étaient trois arbitres sur le terrain et ils n'ont pas sifflé ça. Je ne veux pas entendre parler d'un rapport d'après-match où ils diront 'on aurait dû siffler ça'. On est dans une course pour les playoffs et ça nous a coûté le match. Sur une décision facile à prendre... On ne peut pas revenir en arrière. Ils nous ont coûté le match et ça fait une défaite dans notre bilan. Comment voulez-vous qu'on sorte de ça sans rien dire ? Evidemment qu'on va dire quelque chose. Ce sont des conneries", a déploré Lillard dans des propos captés par NBC Sports.

La colère de Damian Lillard ne s'est pas arrêtée là. Le All-Star s'est immédiatement tourné vers les réseaux sociaux pour exprimer sa rancoeur. Notamment quand il a vu paraître le fameux "rapport d'erreur" des arbitres.

"On ne veut pas entendre parler de ce truc de merde".

Quand un internaute lui a lancé qu'il allait forcément être mis à l'amende pour ses propos, Lillard n'a pas semblé contrarié :

"J'ai plein d'argent".

Ou en réponse à Donovan Mitchell, qui a préféré se féliciter que son équipe ait gagné alors que Gary Trent Jr faisait trop de trashtalk à son goût.

"Mec, arrête ça".

On n'a pas fini d'entendre parler de ça...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest