CQFR : le coup de chaud de Damian Lillard, le coup de tête de Giannis Antetokounmpo…

CQFR : le coup de chaud de Damian Lillard, le coup de tête de Giannis Antetokounmpo…

Voici ce qu'il fallait retenir des sept matches de la nuit dans la bulle NBA avec la folie Damian Lillard et le coup de tête de Giannis Antetokounmpo.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit en NBA

Orlando Magic 96-108 Brooklyn Nets
San Antonio Spurs 123-105 Houston Rockets
Philadelphia Sixers 117-130 Phoenix Suns
Memphis Grizzlies 107-122 Boston Celtics
Dallas Mavericks 131-134 Portland Trail Blazers
Sacramento Kings 112-106 New Orleans Pelicans
Washington Wizards 113-126 Milwaukee Bucks

---

- Damian Lillard a encore enfilé son costume de héros ! Dans un match déterminant face aux Dallas Mavericks, les Portland Trail Blazers (134-131) se sont imposés grâce à un immense Damian Lillard. Auteur de 61 points, le meneur a tout simplement égalé son record en carrière pour mener les siens à la victoire. Malgré la faillite de CJ McCollum (8 points à 2/14 aux tirs), Lillard a pu compter sur Carmelo Anthony (26 points) pour répondre à la belle performance de Kristaps Porzingis (36 points). Et malgré Luka Doncic (25 points, 10 passes décisives et 8 rebonds) et Tim Hardaway Jr (24 points), les Blazers se sont appuyés sur un Damian Lillard en feu dans le money-time pour l’emporter.

- Avec ce nouveau carton, Damian Lillard compte désormais trois matches à plus de 60 points cette saison. Dans l’histoire de la NBA, un seul autre joueur a déjà réalisé une telle performance : Wilt Chamberlain. C’est donc fort, très fort !

- Giannis Antetokounmpo a craqué… Dans un match sans enjeu avec la première place déjà assurée pour les Milwaukee Bucks, le Greek Freak a ainsi perdu ses nerfs face aux Washington Wizards (126-113). Après seulement 10 minutes de jeu, l’ailier a été frustré par une faute offensive sifflée contre lui. Déplorant les "sales coups reçus en douce", Antetokounmpo a ensuite cédé en mettant un coup de tête à Moritz Wagner ! Même sans le Grec, éjecté, Milwaukee a tout de même gagné grâce notamment à Brook Lopez (24 points) et Sterling Brown (23 points).

- Et de 7 pour les Phoenix Suns ! Toujours invaincue dans cette bulle à Disney, la franchise de l’Arizona a ainsi battu les Philadelphia Sixers (130-117). Pourtant privés de Joel Embiid, Ben Simmons, Tobias Harris, Al Horford et Mike Scott, les 76ers ont plutôt bien résisté. Pendant trois quart-temps, Philadelphie a donc réussi à rester au contact, grâce notamment à Alec Burks (23 points) et Raul Neto (22 points). Mais en face, Devin Booker était encore trop fort ! Sans être très adroit (11/24 aux tirs), l’arrière a encore porté son équipe dans les moments chauds : 35 points, 9 rebonds, 7 passes décisives. En plus, il a été bien épaulé par Mikal Bridges (24 points), Dario Saric (18 points, 9 rebonds) et Ricky Rubio (16 points, 10 passes décisives).

Devin Booker fait la pluie et le beau temps aux Suns

- Devin Booker se trouve véritablement sur un nuage à Disney ! Sans être parfait dans son tir, l’arrière des Phoenix Suns dégage une vraie impression de puissance. A l’image de ce dunk sur la défense des Philadelphia Sixers. Au passage, il est ainsi devenu le joueur de l’histoire des Suns avec le plus de matches à au moins 35 points : 91 devant Walter Davis. La NBA va décerner un titre de MVP sur cette bulle, pour nous, il est déjà tout trouvé malgré la belle concurrence de Damian Lillard.

- Les Boston Celtics ont sérieusement compliqué la vie des Memphis Grizzlies ! Alors que la majorité des équipes qualifiées en Playoffs font tourner sur cette fin de bulle, les hommes de Brad Stevens ont vraiment joué le jeu. Le résultat ? Une belle victoire (122-107). Avec un Jayson Tatum (29 points) dominateur, les Celtics ont déroulé malgré un Jaylen Brown (7 points à 3/13 aux tirs) à la ramasse. Heureusement, Gordon Hayward (19 points) et Kemba Walker (19 points) ont aussi assuré. En face, Ja Morant (26 points, 13 passes décisives) a tout essayé… Mais encore une fois, le rookie n’a pas pu compter sur le reste de son équipe. Ça commence donc à chauffer dans la course aux Playoffs pour Memphis…

- Les San Antonio Spurs restent en vie de la course aux Playoffs ! Les hommes de Gregg Popovich ont pris le meilleur sur les Houston Rockets (123-105). Bien aidés par les absences de James Harden et d’Eric Gordon, les Spurs ont ainsi dominé cette partie de A à Z. Avec un Keldon Johnson (24 points) surprenant et DeMar DeRozan (23 points) parfait son rôle de leader, San Antonio n’a jamais douté face à une équipe de Houston très brouillonne. A l’image d’un Russell Westbrook (20 points) peu inspiré à 8/17 aux tirs avec 7 turnovers.

- Avec les résultats de la nuit, la course aux Playoffs à l’Ouest s’annonce folle jusqu’au bout. Victorieux contre les Dallas Mavericks (134-131), les Portland Trail Blazers remontent à la 8e place. Devant les Memphis Grizzlies, battus par les Boston Celtics (107-122) et désormais avec une victoire de retard. A égalité avec Memphis, on retour les Phoenix Suns, gagnants des Philadelphia Sixers (130-117). Puis enfin, les San Antonio Spurs, avec un succès de retard sur les deux franchises, restent en vie après leur succès face aux Houston Rockets (123-105). De quoi assurer une vraie bataille pour le dernier match de ces équipes !

- Et encore une belle performance de Timothe Luwawu-Cabarrot ! En forme dans cette bulle, le Français a été l’un des grands artisans du succès des Brooklyn Nets contre l’Orlando Magic (108-96). Dans un match sans le moindre enjeu, les deux formations avaient décidé de faire jouer les équipes B. A ce petit jeu, les Nets ont été les plus performants avec Luwawu-Cabarrot (24 points, 7 rebonds) et Jeremiah Martin (24 points). En face, Wes Iwundu (18 points) et Markelle Futlz (18 points) ont été trop seuls.

Le jour de gloire de Timothé Luwawu-Cabarrot

- Dans un match également sans enjeu, les Sacramento Kings ont dominé les New Orleans Pelicans (112-106). Les deux équipes sont déjà éliminées de la course aux Playoffs. Et sans Zion Williamson, Brandon Ingram, Jrue Holiday ou encore JJ Redick, les Pelicans étaient sérieusement diminués… Même sans De’Aaron Fox, les Kings ont ainsi fait la différence par Harrison Barnes (25 points) et Bogdan Bogdanovic (16 points). Jahlil Okafor (21 points) a tout de même répondu, mais le collectif de New Orleans n’a plus vraiment la tête à cette bulle.

- La superbe initiative de la nuit a été prise par les Phoenix Suns ! Avant le match contre les Philadelphia Sixers (130-117), le 5 majeur de la franchise de l’Arizona a été annoncé par des proches en vidéos. Avec la séparation provoquée par cette bulle à Disney, les joueurs ont forcément apprécié ce geste.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest