Donnie Walsh : « Si vous avez de la taille, vous pouvez battre le Heat »

Donnie Walsh a dirigé les opérations basket des Knicks et gère maintenant celles des Pacers. Pour lui, ces deux équipes peuvent battre Miami.

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Donnie Walsh : « Si vous avez de la taille, vous pouvez battre le Heat »
[caption id="attachment_62565" align="alignleft" width="300"] Donnie Walsh directeur des opérations basket aux Indiana Pacers[/caption] Donnie Walsh, ancien directeur des opérations basket à New York et actuel à Indiana, pense que seuls les Knicks et les Pacers peuvent battre le Heat en playoffs. Selon lui, Miami ne pourra pas surpasser le manque de taille de son effectif.
« Les équipes grandes ont une chance. Miami est meilleur contre les équipes plus petites. Si vous avez un effectif construit comme celui de Miami, vous n’avez aucune chance. Si vous avez de la taille, vous en avez peut-être une », a pronostiqué Donnie Walsh au NY Post.
New York possède effectivement une large palette d’intérieurs, certes au bord de la retraite pour la plupart, mais expérimentés et toujours prêts au combat (Tyson Chandler, Kurt Thomas, Marcus Camby, Rasheed Wallace, Amar’e Stoudemire). Indiana a également des arguments à faire valoir en matière de hauteur dans la raquette avec Roy HibbertIan Mahinmi et le rookie Miles Plumlee. Néanmoins, la taille n’est pas un gage de domination. Roy Hibbert réalise une saison en dessous de son standing (10 points de moyenne cette saison, All-Star l’an passé), Miles Plumlee ne joue presque pas, et Ian Mahinmi apporte correctement en sortie de banc, mais ne dominera pas les intérieurs du Heat. En revanche, après la série intense de l’an passé, les Pacers seront sûrement remontés en cas de nouvel affrontement. Et Danny Granger devrait revenir aux affaires bientôt. Côté Miami, seuls Chris Bosh et Dexter Pittman (3 minutes de temps jeu) émergent à 2,10 m. New York (2ème) et Indiana (3ème) se rencontrent demain et n’ont pas encore perdu contre le champion en titre (2 victoires chacun). Dans une Conférence Est faiblarde mais homogène, il faudra déjà que les deux prétendants passent le premier tour. Étrangement, Walsh donnerait presque New York pour favori au moment des playoffs.
« J’aime beaucoup cette équipe des Knicks. Ils ont tout ce qu’il faut pour connaître le succès en playoffs. »
Afficher les commentaires (24)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest