Dwight Howard explique sa décision

Après avoir annoncé sa décision de rejoindre les Rockets, Dwight Howard en a expliqué les raisons à ESPN, en mettant en avant l'aspect sportif de son choix.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dwight Howard explique sa décision
La saga aux multiples rebondissements est désormais finie : Dwight Howard a choisi de quitter les Los Angeles Lakers et de rejoindre les Houston Rockets. Plutôt que de choisir les 118 millions de dollars sur 5 ans que lui offraient les Lakers, il s’engagera mercredi prochain (le règlement NBA lui interdit de le faire avant) pour la franchise texane pour un contrat de 88 millions sur 4 ans. Un choix qu’il justifie principalement par le côté sportif, car Houston rep :
« Un titre est la priorité. C’est la priorité. Je parie 30 millions là-dessus », a-t-il expliqué à ESPN, en faisant référence à la différence entre les deux propositions qu’il avait, en omettant bien sûr que la différence se chiffre à 1,6 millions de dollars par an (23,6 contre 22) et sans évoquer le fait qu'il n'y a pas d'impôts sur le revenu dans le Texas. « J’ai juste regardé les deux équipes et j’ai eu le sentiment que Houston allait dans une direction – ils ont beaucoup de jeunes joueurs, ils ont un bon coach avec Kevin McHale et j’ai tout simplement senti qu’en l’ayant comme coach, il pourrait me faire progresser au poste et m’aider à me développer comme je l’aimerais. C’était la grosse raison, avoir l’opportunité de grandir avec une équipe, une jeune équipe comme les Rockets. C’est pour cette raison (que j’ai décidé de partir). »
Une décision qui s’avère être un véritable soulagement pour le joueur. Même si Dwight Howard, par sa gestion des choses depuis sa dernière saison à Orlando, en est clairement responsable, la pression qui pesait sur lui est indéniable :
« Je suis soulagé. Maintenant, je peux vraiment me concentrer sur ce sur quoi j’ai essayé de me concentrer tout l’été, tout simplement devenir meilleur. »
Il peut également oublier une année difficile :
[superquote pos="d"]"Je pense simplement que le timing n’était pas bon pour moi à Los Angeles."[/superquote]« C’était dur. J’ai apprécié, pour la majeure partie du temps, vivre à L.A. Je pense simplement que le timing à L.A. n’était pas bon pour moi. Peut-être qu’il y a deux ans, ou dans deux ou trois ans, ça aurait été le bon moment. Mais je pense simplement que là, le timing n’était pas le bon pour moi. Ce qui ne veut pas dire que L.A. est un mauvais endroit, mais tout est question de timing et de compatibilité quand on parle de basketball. Vous pouvez mettre n’importe qui ensemble sur un terrain et vous attendre à ce qu’ils gagnent, mais les pièces doivent vraiment bien aller ensemble pour qu’une équipe gagne et c’est vraiment, vraiment dur, mec. C’est probablement l’une des décisions les plus dures que j’ai eu à prendre dans ma vie. »
En filigrane, bien sûr, on peut lire sa volonté de ne plus jouer pour Mike D’Antoni et son système pas vraiment adapté au jeu du pivot. Dwight Howard aurait d’ailleurs dit à une source d’ESPN qu’il quittait les Lakers parce qu’il n’était pas à l’aise dans les principes de jeu de l’ancien coach de Phoenix. Au micro, il était un peu moins catégorique :
« Je pense que nous avons eu nos moments, mais je pense que son style est un peu différent de ce à quoi j’étais habitué, mais je ne veux pas mettre sur le dos du coach le fait que j’ai décidé de partir. »
ESPN croit également savoir que la perspective de jouer pendant trois ou quatre ans comme faire-valoir de Kobe Bryant a pesé dans la décision. Ce qu’Howard réfute :
[superquote pos="d"]"C’est une opportunité pour moi d’écrire ma propre histoire."[/superquote]« Ce n’était pas un facteur. J’ai juste le sentiment que tout à Houston était parfait pour moi. C’est une grande opportunité. James Harden et moi ensemble, je pense que ça peut vraiment, vraiment être incroyable. Nous avons l’opportunité de vraiment grandir ensemble. J’ai été une superstar dans cette ligue et je pense que lui et moi pouvons nous développer et être une force dominante en NBA tant que nous restons en bonne santé. C’était vraiment la clé pour moi. Ça n’avait rien à voir avec ce que Kobe a fait. »
Peu importe désormais, Dwight Howard se tourne vers le futur et compte bien faire de sa nouvelle équipe un prétendant direct de la conférence Ouest :
« C’est une opportunité pour moi d’écrire ma propre histoire. C’est une opportunité pour moi d’aller de l’avant, de changer la perception de ce que d’autres ont essayé de faire de moi. Ça commence sur le terrain, avec la victoire et c’est ce que je veux faire. C’est un nouveau départ pour moi. J’ai l’opportunité de repartir de zéro et je vais essayer d’aller plus loin possible. J’ai déjà travaillé tout l’été pour remettre mon corps en état et être prêt pour les prochaines années. »
Et quand Hoopsworld lui demande s’il s’est déjà senti aussi proche du titre dans sa carrière, il rappelle que non seulement cette équipe a une chance, mais aussi qu’il pourra être le leader de cette équipe :
« Rien n’est jamais promis, mais j’ai le sentiment qu’il va y avoir pour nous une grande opportunité de gagner. Jouer avec des un gars comme James et avec le reste de l’équipe, c’est une grande opportunité pour gagner. Vous avez seulement une petite fenêtre pour gagner en NBA. Mais je pense que cette décision me donne une bonne fenêtre, une bonne opportunité. Je vais faire tout ce que je peux pour aider cette équipe à gagner.   Je pense que maintenant je suis le plus vieux de l’équipe donc je serai le plus jeune vétéran de la NBA. Mais c’est une grande opportunité. En regardant cette équipe et l’équipe que nous avions à Orlando, c’est très similaire, sauf que l’on ajoute James Harden à cette équipe. »
Retrouver le rôle de leader qu’il avait à Orlando, mais avec un grand joueur comme James Harden à ses côtés, après tout, c’est ce qu’il a toujours voulu. Et c’est certainement bien là la principale raison de son choix.
Afficher les commentaires (36)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest