Et si Killian Hayes était le n°1 de la Draft 2020 ?

La projection de The Ringer à deux mois de la date initiale de la Draft 2020, le Français Killian Hayes a vu sa cote grimper en flèche.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Draft
Et si Killian Hayes était le n°1 de la Draft 2020 ?

Des sites comme Envergure font un travail très complet sur la Draft chaque année et on se réfère souvent à leur jugement sur la qualité des prospects et sur leurs prévisions pour la promo à venir. Pour le coup, on n'avait vraiment pas vu venir ce que vient de proposer The Ringer avec son traditionnel et très attendu Big Board pour la Draft 2020. Kevin O'Connor a classé Killian Hayes en première position, donc en 1st pick potentiel !

Le Français était généralement attendu dans la loterie, mais aucune projection précédente ne le mettait devant tout le monde. Après la suspension de James Wiseman, on parlait plutôt d'Anthony Edwards et LaMelo Ball comme joueurs préférés des scouts et franchises. S'il s'agit d'un avis personnel de la part d'O'Connor - rien n'indique que l'équipe qui aura le 1st pick - cela montre tout de même une vraie montée de la popularité de l'ancien Choletais.

Dans le profil rédigé par O'Connor sur Killian Hayes, qui a passé la saison du côté de Ulm en Allemagne, avec une campagne intéressante en championnat et en Eurocup à son actif, on peut noter des choses intéressantes.

Cela peut être considéré comme du pifomètre, mais Hayes est comparé, par certains aspects, à D'Angelo Russell, Manu Ginobili et... James Harden.

"Des moves à la James Harden"

Voilà ce que dit The Ringer à son sujet.

"La création est son meilleur atout. Il est capable d'envoyer des passes précises en sortie de dribble. C'est un facilitateur créatif sur pick and roll. Malgré sa faiblesse sur la main droite, il va où il veut et sait comment manipuler une défense pour créer des angles de passe et des ouvertures pour scorer. C'est un manieur de balle doué avec une taille suffisante pour prendre le dessus sur des arrières plus petits. Son toucher de balle pour finir main gauche avec des floatters et des runners difficiles est excellent, souvent après qu'il a initié le contact".

"Killian Hayes montre un énorme potentiel en tant que shooteur à 3 points en sortie de dribble, avec des moves à la James Harden. Il a ajouté un stepback et un sidestep à 3 points à son arsenal et utilise des hesitation moves pour shooter. Ses stats sur catch and shoot posent question, mais son geste est élégant, avec du toucher. Il affiche un pourcentage autour des 80% sur la ligne, ce qui laisse supposer qu'il trouvera le moyen de régler ça. Killian Hayes est grand, avec un corps solide et de longs bras, ce qui permet de l'envisager comme un défenseur polyvalent face à des arrières et des ailiers. Sans ballon, il représente une menace active qui peut se muer en aide défensive importante". 

Dans ce Big Board, on notera quelques surprises et dégringolades. James Wiseman, un temps n°1 des projections, est classé 7e. Cole Anthony, le meneur de UNC, est envisagé en 12e position. Deni Avdija, l'ailier israélien, fréquemment dans le top 10, est projeté 14e. Théo Maledon, l'autre gros prospect français de cette Draft 2020, figure à la 23e place de ce Board qui sera évidemment amené à évoluer.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest