Lakers – Heat : Les notes du Game 2

Lakers – Heat : Les notes du Game 2

A chaque match des Finales NBA entre les Lakers et le Heat, retrouvez les notes de la rencontre. C'est parti avec le game 2 !

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Analyse

Le game 2 des Finales NBA 2020 a vu les Los Angeles Lakers l'emporter sans trembler contre le Miami Heat. On a noté et classé les joueurs du moins impactant au plus déterminant.

12. Danny Green

Note Game 2 : 1/20
Moyenne : 8/20

Il méritait d’être noté sur 8. 1 sur 8, comme son adresse à trois-points hier soir. Une catastrophe. Une machine à briques. Il se fout quand même un peu de notre gueule, le Danny.

11. Duncan Robinson

Note Game 2 : 5/20
Moyenne : 3/20

C’est moins dégueulasse que lors du Game 1 mais ce n’est pas joli non plus. On sent très clairement les limites du bonhomme quand il ne met pas dedans. Ben c’est simple, il ne sert plus à rien. Si, à la limite, c’est une belle cible pour les Lakers en défense.

10. J.R. Smith

Note Game 2 : 3/20
Moyenne : 6,5/20

3, comme son nombre de minutes passées sur le parquet. Avec 0 dans toutes les catégories statistiques sauf… les fautes ! 2 fautes en 3 minutes. Incroyable J.R. Et dire qu’il va aller tranquillement devenir champion NBA pour la deuxième fois.

9. Jae Crowder

Note Game 2 : 12/20
Moyenne : 11,5/20

12 points et 7 rebonds à 5 sur 6 aux tirs, c’est très propre vu comme ça. Mais en réalité, Crowder a subi Anthony Davis toute la soirée. En même temps, qui peut vraiment lui en vouloir ?

8. Kyle Kuzma

Note Game 2 : 12/20
Moyenne : 11/20

Pas extraordinaire mais quelques paniers à trois-points qui ont contribué au succès des Lakers. Ça suffit. De toute façon, il y a LeBron et Davis pour le mener vers sa première bague.

7. Tyler Herro

Note Game 2 : 13/20
Moyenne : 11,5/20

Du mieux. Un élève en progression. Titulaire en l’absence de Goran Dragic, Tyler Herro a essayé de compenser comme il pouvait. Surtout en scorant d’ailleurs. 17 points, 7 rebonds, 3 passes. Un bon passage dans le deuxième quart temps pour tenter de ramener le Heat. Idem en fin de partie. En vain.

6. Kelly Olynyk

Note Game 2 : 15/20
Moyenne : 13/20

Le meilleur joueur du Heat derrière Jimmy Butler sur ce Game 2. C’est significatif, malheureusement pour Miami. Mais le Canadien a fait le boulot, en apportant du scoring (24 pts) et du rebond (9).

5. Rajon Rondo

Note Game 2 : 17/20
Moyenne : 15,5/20

Si la zone du Heat ne fonctionne pas du tout contre les Lakers, c’est en grande partie à cause de cet homme. Sa vision du jeu lui permet de débloquer son équipe dans de nombreuses situations. D’ailleurs, plus que ses 16 points et 10 passes décisives hier soir, c’est le timing de ses coups d’éclat qui est intéressant. Dès que Miami se rapprochait au tableau d’affichage, ou tentait de lancer un run, Rondo venait calmer tout le monde avec un panier à trois-points ou une passe décisive lumineuse. Le facteur X du Game 2.

Rajon Rondo, l’homme qui a détruit la zone du Miami Heat

4. Hugo Gaston

Note : 17/20

Le 239ème mondial qui sort Stan Wawrinka en cinq sets au troisième tour de Roland-Garros, ça c’est le genre d’exploit que l’on aime ! Et pourtant, on n’en a vraiment rien à carrer du tennis.

3. Jimmy Butler

Note Game 2 : 17/20
Moyenne : 15,75/20

Jimmy « Buckets » a vraiment le mérite de se battre. Il tient parole. Il fait honneur à sa réputation. Avec même 25 points, 8 rebonds et 13 passes décisives cette nuit. Mais comment faire quand David fait face à deux Goliaths, deux golgoths ?

2. Anthony Davis

Note Game 2 : 18/20
Moyenne : 18,25/20

Leur dernière vision sera un homme avec un monosourcil. Anthony Davis est absolument infernal sur le terrain. On peut prendre les mots écrits ou dits après le Game 1 et les remettre ici. Il n’y absolument personne pour répondre à l’intérieur All-Star du côté du Heat. Et ça continue le chantier, avec 32 points et 14 rebonds cette nuit à 15 sur 20 aux tirs.

Anthony Davis et les Finals, un dépucelage fracassant

1. LeBron James

Note Game 2 : 18/20
Moyenne : 17,75/20

Si vous vous êtes déjà demandé à quoi ressemblait un bulldozer sous enveloppe humaine, regardez donc LeBron James. Sauf que le bulldozer, il a aussi un cerveau méga développé. Il y a les stats, les points, les rebonds et tout le tralala mais le QI basket du King, qui ne se mesure pas en chiffres, fait une sacrée différence sur ces finales NBA 2020. Très intelligent dans sa gestion, dans sa création ou dans son attaque de la zone. Une prestation majeure pour une légende.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest