Rajon Rondo, l’homme qui a détruit la zone du Miami Heat

Rajon Rondo, l’homme qui a détruit la zone du Miami Heat

Avec sa vision de jeu exceptionnelle, le meneur des Los Angeles Lakers Rajon Rondo se régale face à la défense de zone du Miami Heat.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les Los Angeles Lakers continuent de dominer ces Finales NBA. Sur le Game 2, la franchise californienne a facilement battu le Miami Heat (124-114) la nuit dernière. Comme toujours, les Angelenos ont pu compter sur un duo LeBron James - Anthony Davis particulièrement productif. L'ailier a compilé 33 points, 9 rebonds et 9 passes décisives. Et l'intérieur a enregistré 32 points et 14 rebonds. Des performances XXL. Mais, comme souvent en Playoffs, un troisième homme, le fameux facteur X, a fait basculer cette rencontre en faveur des Lakers : Rajon Rondo.

Évoluant à un excellent niveau ces dernières semaines, le meneur de jeu se montre encore plus précieux sur ces Finales NBA. Car face à la défense des Floridiens, le vétéran de 34 ans dispose d'un QI basket qui fait souvent la différence. Notamment face à la fameuse défense de zone du Heat. Alors que les Boston Celtics se sont sérieusement cassés les dents sur les systèmes défensifs d'Erik Spoelstra, Rondo a cette capacité à punir le moindre oubli adverse.

Rajon Rondo, un vrai leader chez les Lakers

En sortie de banc, l'ancien des Boston Celtics a ainsi réalisé un joli double-double : 16 points, 10 passes décisives et aussi 4 rebonds en 26 minutes. Joueur le plus utilisé chez les remplaçants du côté des Angelenos, Rondo a été l'un des éléments moteurs du succès obtenu sur ce Game 2. Avec seulement un turnover concédé, il a été particulièrement précis sur cette rencontre. Juste dans ses choix et toujours inspiré, il a fait très mal à la défense adverse. Et alors que ses partenaires ont parfois du mal à analyser et à s'adapter face à la zone du Heat, il sait être patient pour exploiter les failles. Ainsi, à plusieurs reprises, il a parfaitement lu le jeu pour servir des caviars à James ou Davis.

LeBron James fier de rejoindre le duo Kobe – Shaq dans l’histoire des Lakers

Surtout, il a eu cette capacité à punir les espaces laissés. Plutôt adroit sur ces Playoffs, Rondo a notamment marqué trois paniers primés importants dans la dynamique de la rencontre. Au total, il affiche d'ailleurs un joli 3/4 à longue distance sur ce match. Considéré comme le leader du banc, le natif de Louisville tente simplement s'imposer le bon tempo pour soulager ses cadres. Et jusqu'à maintenant, son apport est tout simplement essentiel à la réussite des Californiens.

"J'ai évidemment envie de bien faire en sortant du banc. Il s'agit de notre état d'esprit depuis le début des Playoffs. Il faut permettre à nos titulaires de souffler, un temps de repos.

En étant solide sur mes entrées en jeu, en prenant bien soin du ballon - et ça débute avec moi -, ça permet aux gars de disposer de bonnes opportunités", a résumé Rajon Rondo face à la presse.

Avec cette mentalité, Rajon Rondo parvient à faire des différences. Mais il ne faut pas croire qu'il soulage "uniquement" ses stars. Non, il fait bien plus que ça. D'ailleurs, ce n'est pas un hasard s'il se trouve sur le parquet pour terminer les rencontres. Il dispose en réalité d'un statut bien plus important qu'un simple remplaçant. Il incarne le leader de la "second unit" et surtout un gestionnaire de grande classe.

Un génie à la passe

Grâce à ses performances sur ces Playoffs, Rondo continue en tout cas de laisser son empreinte dans l'Histoire de la NBA. Avec 10 passes décisives distribuées sur le Game 2, il est ainsi devenu le 6ème meilleur passeur de l'Histoire des Playoffs. Le meneur (1063) a dépassé Steve Nash et Larry Bird dans ce classement. Même s'il se trouve encore loin du 5ème (Tony Parker à 1143), le Laker progresse assez logiquement dans ce Top. Reconnu pour sa vision de jeu et ses passes, le vétéran prouve sur ces Playoffs qu'il peut toujours contribuer à un haut niveau pour une franchise qui joue le titre. Le tout pour le salaire minimum.

"Dépasser des noms comme Kobe, Steve, Larry sur ces Playoffs, je ne pouvais même pas rêver de cette opportunité. Donc je me sens vraiment chanceux de pouvoir continuer à jouer ce jeu pendant aussi longtemps et surtout de pouvoir le faire avec de tels coéquipiers.

Il s'agit d'une récompense pour l'équipe. D'accord, on parle d'une statistique individuel, mais au final, je ne peux pas faire de passes décisives sans mes partenaires. Le jeu est comme ça", a-t-il commenté.

Une vision de jeu exceptionnelle, une mentalité exemplaire, une défense acharnée et une expérience énorme... Rajon Rondo s'impose tout simplement comme le 3ème homme fort de ces Finales NBA pour les Lakers.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest