Free agency : Les 10 bonnes affaires à saisir

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Ce ne sont pas des stars mais ils pourraient bien être une pièce essentielle chez un contender. Voici 10 bonnes affaires à saisir durant la free agency.

Alors que la free agency ouvre ses portes dans moins d'une semaine, l'attention est tournée vers les gros poissons. Que vont faire Kevin Durant, Kyrie Irving, Kawhi Leonard et les autres All-Stars ou joueurs de gros calibre en fin de contrat ? C'est intéressant, évidemment et on en parlera en long et large. Aujourd'hui, on a d'abord voulu se pencher sur des joueurs dont le nom et le CV sont moins ronflants. Des joueurs unrestricted free agents, qui ne demanderont a priori pas un salaire mirobolant, mais dont l'apport pourrait s'avérer décisif dans la quête d'un titre ou d'une campagne de playoffs réussie.

Voici nos bonnes pioches pour cette free agency 2019.

Patrick Beverley - PG - 31 ans

Salaire 2018/2019 : 5 millions

On ne présente plus le pitbull, terreur défensive sous le maillot des Clippers et prophète à ses heures perdues. Tout le monde avait ri lorsqu'il avait annoncé que même avec LeBron James aux Lakers, les Clippers restaient la meilleure équipe de Los Angeles. C'est très exactement cette confiance irrationnelle et cette dalle constante qui font de Patrick Beverley un atout fantastique dans une équipe.

On l'imagine rester aux Clippers pour les aider à passer le cap supérieur, mais il est toujours possible qu'une équipe lui propose un challenge financièrement plus intéressant durant cette free agency. Typiquement ce qu'il faudrait aux Lakers derrière le tandem LeBron-AD...

Si son parcours et sa mentalité hors du commun vous intéressent, on lui a tiré le portrait dans le Mook REVERSE n°2, dans le papier "Welcome to Beverley Hell".

Lire la suite