Les Bulls virent Gar Forman, place au futur… et aux stars ?

Après 22 ans au sein de la franchise, Gar Forman a été remercié par les Chicago Bulls, qui vont enfin pouvoir prendre un nouveau virage.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Bulls virent Gar Forman, place au futur… et aux stars ?

GarPax, c'est bel et bien fini. Les Chicago Bulls ont confirmé dimanche ce que l'on savait depuis quelques jours. Gar Forman, General Manager de la franchise depuis 11 ans et employé des Bulls depuis 1998, a été renvoyé de son poste. John Paxson, lui, va être réorienté vers un rôle de conseiller, afin de faire place nette au nouveau responsable du secteur sportif, Arturas Karnisovas. Un nouveau GM sera prochainement nommé, vraisemblablement un Afro-Américain.

Si la cote de popularité de Gar Forman avait sacrément chuté ces dernières années, il ne faut pas oublier ce que l'homme a fait de bien. En 2011, ce n'est pas pour rien qu'il avait été élu meilleur dirigeant de la NBA, au sortir de la saison MVP de Derrick Rose. Avant que la ligue ne se tourne vers un style plus "small" et axé sur le tir à 3 points, Forman et ses choix étaient plutôt bons. Outre quelques bons coups à la Draft (Jimmy Butler déniché en fin de premier tour par exemple), c'est dans sa capacité à faire en sorte que le groupe reste compétitif via des trades et des ajustements qu'il faut mettre à son crédit.

Avant d'être nommé GM, Forman a eu, selon la famille Reinsdorf, une influence déterminante dans les arrivées de Derrick Rose et Joakim Noah.

C'est à partir de la fin de l'ère Tom Thibodeau, avec lequel la relation était devenue tendue, que les choses ont commencé à partir un peu en vrille pour Gar Forman. La nomination de Fred Hoiberg en 2015 a été une petite déception, puisque l'ancien joueur de la franchise n'a conduit qu'une seule fois Chicago en playoffs. Sous Jim Boylen depuis 2018, les résultats n'ont guère été meilleurs et les Bulls n'ont jamais réussi à grimper assez haut dans la Draft pour récupérer un joueur capable de changer leur trajectoire. C'est dans ces moments-là que les fans auraient sans doute aimé une approche et une audace différentes.

Joe Crowley, insider des Bulls, est persuadé que la seule présence de Forman était un frein au recrutement de grands noms via la free agency.

"Il faut le souligner car c'est important. Les Bulls paraissent plus intéressants aux yeux des gros joueurs qui seront free agents avec le départ de Gar Forman. Sa présence dissuadait, les joueurs, les agents et les autres dirigeants. Les joueurs se parlent entre eux et Forman avait la réputation de quelqu'un en qui on ne peut pas avoir confiance". 

On va donc guetter l'activité des Bulls lors des prochaines intersaisons pour voir si cette nouvelle direction sportive va effectivement leur permette de retrouver le rang qui était le leur il n'y a encore pas si longtemps...

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest