Les Bucks ont promis à Giannis d’allonger les sous pour recruter

Giannis Antetokounmpo s'est entretenu avec le proprio des Bucks Marc Lasry. Pas de demande de trade, juste un accord pour renforcer l'équipe.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Bucks ont promis à Giannis d’allonger les sous pour recruter

La rencontre annoncée entre Giannis Antetokounmpo et Marc Lasry, l'actionnaire majoritaire des Milwaukee Bucks, a bien eu lieu Les fans stressaient forcément un peu, puisque le "Greek Freak" sera en fin de contrat au terme de la saison prochaine et que l'élimination en demi-finale de la Conf'Est dans la bulle avait de quoi le refroidir. Adrian Wojnarowski a eu droit aux premières infos au sortir de cet entretien entre le probable double MVP et le boss des Bucks. Pas de quoi s'alarmer pour l'instant, comme on s'en doutait et vous l'avait expliqué en fin de semaine dernière.

Voilà ce que l'on sait :

Giannis Antetokounmpo ont déjeuné vendredi dernier en face à face pendant près de trois heures. Le thème abordé a principalement été celui de l'amélioration de l'effectif déjà existant. Giannis a eu l'assurance de la part de Lasry que Milwaukee allait renforcer son roster et, surtout, payer si nécessaire et sans arrière-pensée la luxury tax. Les deux hommes ont convenu de se revoir au retour de vacances du All-Star pour poursuivre leur conversation.

Chris Paul, l'homme qui peut aider Giannis à accomplir sa destinée ?

Ce qui est sûr : Giannis Antetokounmpo n'a comme prévu pas demandé son trade. Il n'a a priori pas non plus promis de signer l'extension qui lui offrirait un contrat supermax avec les Bucks. A aucun moment il n'a apparemment réclamé la tête de Mike Budenholzer, un coach avec lequel il entretient de très bonnes relations.

Si la tendance se confirme, il faut donc surtout s'attendre à des changements au niveau du supporting cast de Giannis, plutôt que pour Giannis lui-même ou pour le staff technique. On va quand même attendre de voir comment les prochains mois vont se dérouler et quels joueurs seront virtuellement tradables. Pour l'heure, l'une des pistes les plus intéressantes mène à Chris Paul, qui ferait un vétéran et un leader de qualité pour aider le cyborg des Bucks à ne pas gâcher ses meilleures années.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest