Chris Paul, l’homme qui peut aider Giannis à accomplir sa destinée ?

Chris Paul, l’homme qui peut aider Giannis à accomplir sa destinée ?

Chris Paul serait dans le viseur des Milwaukee Bucks pour la saison prochaine. Et si CP3 était le partenaire idéal pour Giannis Antetokounmpo ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les cendres sont encore chaudes. Les Milwaukee Bucks ont encore pris la porte sans pouvoir atteindre les Finales NBA et même un peu plus tôt que la saison dernière. Et déjà, l'avenir de Giannis Antetokounmpo, et par là-même de la franchise, s'inscrit en pointillés. Le "Greek Freak" a beau avoir promis qu'il ne demanderait pas son trade, même en cas de non-prolongation dans les semaines qui viennent, son contrat prend fin dans moins d'un an. Si Milwaukee prend le risque de le perdre sans contrepartie, la direction n'a pas d'autre choix que de s'assurer d'avoir un roster capable d'aller chercher le titre.

On pensait que c'était le cas cette saison, surtout après la belle saison régulière réussie par les hommes de Mike Budenholzer. On peut toujours se dire que l'interruption de la saison, le contexte de la bulle et l'alignement des astres n'étaient pas favorables aux Bucks et ont fait dérailler le train du Wisconsin. Mais le fait est que Milwaukee a raté son coup et va sans doute devoir changer quelque chose, que ce soit au niveau de la composition de l'effectif ou du nom du chef d'orchestre.

Budenholzer est sous contrat et on imagine mal les Bucks opter pour quelqu'un d'autre. Au niveau du casting, en revanche, il est possible de remodeler l'effectif si la direction le souhaite. Le but serait évidemment de trouver un compagnon de route capable - un peu plus que Khris Middleton et Eric Bledsoe en tout cas - d'aider Giannis à accomplir sa destinée. Les chemins de Billy Donovan et du Thunder viennent de se séparer, notamment parce qu'Oklahoma City souhaite poursuivre sa reconstruction, sans avoir pour objectif immédiat de participer tous les ans aux playoffs. Une ambition incompatible avec l'agenda de Chris Paul, qui aimerait quand même pouvoir raconter à ses petits-enfants qu'il a participé un jour à des Finales NBA.

Selon Marc Stein du New York Times, donc une voix fiable et expérimentée dans le pool média en NBA, plusieurs équipes voient Milwaukee réfléchir déjà à recruter "CP3" via un trade pendant l'intersaison.

Très ému, Chris Paul livre un discours fort après l'élimination d'OKC

A l'été 2019, on aurait trouvé l'idée intéressante, même si on ne savait pas vraiment ce dont serait encore capable Chris Paul, refroidi par une fin d'aventure compliquée à Houston. Aujourd'hui, le pari a l'air nettement plus séduisant. Paul a beau avoir 35 ans, ce qu'il a montré cette saison à Oklahoma City, en saison régulière comme en playoffs, prouve qu'il a encore beaucoup de très bon basket en lui et ce des deux côtés du terrain. Depuis son explosion, Giannis Antetokounmpo n'a jamais partagé le terrain avec un joueur de cette trempe, sans vouloir manquer de respect à tous ceux qui ont oeuvré pour la montée en puissance de Milwaukee. Peut-être est-ce de la présence d'un meneur comme Chris Paul dont il a besoin, à la fois sur et en dehors du terrain.

Le Thunder n'a pas une envie farouche de payer à CP3 ses 41 millions de dollars pour la saison 2021, ni même de risquer de le voir activer sa player option à 44 millions pour 2022. Les Bucks ont besoin de convaincre Giannis de leur détermination à gagner le titre. Puisqu'il paraît compliqué d'attirer une star dans son prime - le marché de Milwaukee n'est pas le plus attrayant - c'est par le biais d'un trade et avec un joueur capable de complémenter le "Greek Freak" sans l'éclipser que les Bucks peuvent opérer. En ce sens, Chris Paul, toujours très bon défensivement et rayonnant dans l'utilisation du ballon, a des airs de partenaire parfait.

Difficile de savoir exactement ce que devront offrir les Bucks pour satisfaire les exigences d'OKC, qui devrait aussi recevoir quelques coups de fil d'équipes intéressées par leur meneur. Des contrats expirants ? Une pelletée de picks pour l'avenir comme dans le deal pour Paul George ? Wait and see. L'intersaison a en tout cas des chances d'être animée du côté de Milwaukee.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest