107 CHA
122 ATL
110 MIA
105 CHI
110 PHI
104 TOR
119 WAS
135 LAC
106 DAL
110 SAC
96 POR
108 OKC
142 LAL
125 MIN

Les Warriors sont bons derniers de la NBA…

BasketSessionPar BasketSession Publié

Après avoir dominé la ligue pendant cinq ans, les Golden State Warriors touchent le fond et affichent le pire bilan du championnat.

Que les temps changent. Et vite. Pendant cinq ans, les Golden State Warriors roulaient sur la ligue saison après saison – 73 victoires en 2016. Avec à la clé, 5 finales de suite et 3 titres de champion NBA. Mais Kevin Durant est parti pendant l’intersaison. Andre Iguodala a été transféré. Shaun Livingston a pris sa retraite. Klay Thompson s’est blessé pendant les finales 2019. Stephen Curry s’est fracturé la main dès le début de la saison en cours. Draymond Green et D’Angelo Russell ont aussi des pépins de santé passager. Voilà désormais Steve Kerr à la tête d’un effectif beaucoup plus jeune, et donc inexpérimenté, complètement remaniée et clairement pas au niveau.

Difficile de faire bonne figure dans ces conditions. En réalité, c’est même pire que ça. Après plus d’un mois de compétition, les Californiens sont derniers du championnat avec un bilan catastrophique. 4 victoires en 22 matches. Ils sont tout simplement derniers en NBA. Hier soir encore, ils se sont cassés les dents contre les Atlanta Hawks. Ils affrontaient la deuxième plus mauvaise défense de la ligue (après la leur) et ils n’ont inscrit que 79 points tout en encaissant 104 pions.

« On jouait que pour notre poire sur le terrain. On fonçait dans le tas en dribblant à la place de faire circuler la balle. Tout le monde essayait de tout faire et au final on était tous frustrés », remarque Steve Kerr.

Cette saison s’annonce vraiment longue et pénible pour les Golden State Warriors. Mais il y a une récompense à la clé. Un éventuel choix de draft très haut placé (leur pick est protégé top-20, dans le cas contraire il sera envoyé aux Nets ce qui paraît aujourd’hui impossible). De quoi repartir avec une équipe beaucoup plus conquérante l’an prochain. En effet, Stephen Curry fera son retour, tout comme Klay Thompson. D’Angelo Russell peut compléter ce duo ou servir de monnaie d’échange. Draymond Green est toujours plus fort une fois entouré d’autres All-Stars. Et c’est donc un jeune prospect prometteur qui peut s’ajouter à ce noyau.