Gregg Popovich : « Je suis un fils de p*** privilégié »

Gregg Popovich : « Je suis un fils de p*** privilégié »

Indigné par le racisme et les récents événements aux Etats-Unis, l'entraîneur des San Antonio Spurs Gregg Popovich a livré un nouveau discours fort.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Comme souvent dans un contexte tendu, l'entraîneur des San Antonio Spurs Gregg Popovich n'hésite pas à prendre la parole. Fervent opposant du Président des Etats-Unis Donald Trump, le coach de la franchise texane a déjà livré un discours fort contre le racisme à la suite du décès de George Floyd, noir américain étouffé par un policier blanc à Minneapolis. Et à l'occasion d'un entretien accordé au New York Times, l'homme de 71 ans en a rajouté une couche concernant la situation de son pays. Indigné par les récents événements, Popovich s'est ainsi confié sur son quotidien de coach blanc au sein d'une ligue composée majoritairement de joueurs noirs.

"Quand tu es un coach blanc, que tu diriges un groupe majoritairement noir, tu te dois de gagner leur confiance. Tu as plutôt intérêt d'être sincère. Et surtout de comprendre la situation.  Tu te dois de comprendre où ils ont grandi. Comment ils ont grandi. Et aussi dans quelles conditions.

Peut-être qu'il s'agit d'un jeune homme noir qui sort d'une grande université. Peut-être qu'il s'agit d'un autre jeune homme noir qui a vu son premier meurtre à 7 ans. Avec une histoire qui va donc te faire pleurer...

Ensuite, c'est encore plus profond que vous pouvez le penser. Personnellement, c'est à ce moment que j'ai commencé à penser : je suis un fils de p*** privilégié et je ne le comprends pas encore assez. Il est nécessaire d'en faire plus. Il faut être plus attentif à tout ça. Se battre et être embarrassé. On se doit de dénoncer ce racisme", a ainsi lancé Gregg Popovich.

Encore un message fort de la part de Gregg Popovich.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest