Houston Rockets : Omer Asik tradé en cours de saison ?

Les Houston Rockets n'ont pas fini leur recrutement et ils pourraient chercher à échanger Omer Asik avant la fin de la saison.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Houston Rockets : Omer Asik tradé en cours de saison ?
Les Houston Rockets sont déjà les stars de l'été. La franchise texane a fait le plus gros coup de l'intersaison en mettant la main sur Dwight Howard, free agent le plus convoité. Un an plus tôt, les dirigeants offraient pourtant un contrat à 25 millions de dollars sur trois ans à Omer Asik, lui aussi pivot... Après avoir tenté de l'échanger le soir de la signature d'Howard (contre Josh Smith ?), le staff et l'équipe dirigeante ont finalement conservé le Turc. Kevin McHale a donc pour mission de faire évoluer deux pivots - dont aucun n'est capable de marquer régulièrement à plus de 3 mètres du cercle - dans son cinq majeur. Vu le pourcentage des deux big men aux LF, le "Hack-a-Dwight" et le "Hack-a-Asik" devraient vite se populariser au sein de la ligue. Non, franchement, Dwight Howard en poste 4 ?
"Si ça marche vraiment bien, on le fera. Mais si ça ne fonctionne pas, on arrêtera", tempère McHale à ESPN.
Si l'on retient la deuxième option, que faire alors d'Omer Asik qui a déjà annoncé ne pas vouloir céder sa place de titulaire ? Bingo, préparez donc la "trade machine" ! Les Houston Rockets sont parés à trader l'ancien back-up de Joakim Noah au plus offrant. Même Daryl "Bravo" Morey reconnait que son équipe n'a pas fini de bouleverser son effectif, le but étant bien sûr d'améliorer encore le groupe pour conquérir le titre.
"Nous n'avons pas fini de recruter, notre équipe n'est pas encore complète", prévient le GM. "On fait encore quelques expériences, on veut être une super équipe d'ici la mi-avril".
Autrement dit, les Houston Rockets pourraient encore faire des trades jusqu'en février... La franchise a besoin d'un véritable poste 4, voire d'un grand capable d'étirer le jeu (du type Ryan Anderson). Les Pelicans ou aussi les Blazers (Jeremy Lin, six ou sept tours de draft, Omer Asik et un autre joueur contre LaMarcus Aldridge, sur un malentendu et après un dîner (très) alcoolisé, ça peut passer) sont donc des partenaires potentiels pour Houston. On ne serait pas surpris que les Rockets partent à la pêche au gros avant même la fin de la saison...
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest