James Harden et Chris Paul, une saison pleine de tensions

BasketSessionPar BasketSession Publié

Alors que leur cohabitation semblait fonctionner, Chris Paul et James Harden ont vécu une deuxième année ensemble plus mouvementée.

Les Houston Rockets ont fait le pari d’associer Chris Paul et James Harden. Au départ, de nombreux fans et analystes n’ont pas voulu y croire. Ils ont pointé du doigt le fait que les deux stars avaient un besoin évident de contrôler le jeu. CP3 et Harden leur ont donné tort lors de leur première saison commune, ponctuée par une défaite en sept manches contre les Golden State Warriors en finales de Conférence Ouest… Avec un Paul absent lors des deux derniers matches de la série. Les Texans promettaient alors de revenir plus forts, estimant qu’ils auraient mérité d’être champions. Ce qu’ils ont clamé tout l’été dernier.

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu pour Houston. Les Rockets ont encore une fois été sortis par les Warriors, cette fois-ci dès le second tour et en six rencontres. De quoi renforcer les divergences entre les deux patrons de la franchise. Des différences qui ont commencé à se faire ressentir tout au long de la saison. Selon ESPN, Chris Paul a poussé – notamment auprès du staff – pour avoir plus de place au sein de l’attaque de son équipe alors que James Harden était au beau milieu d’un exercice historique.

« Chris veut coacher James », explique une source. « James le regarde l’air de dire ‘tu ne peux même pas battre ton vis-à-vis en un-contre-un, tais-toi et regarde moi faire’ »

Paul a effectivement perdu du jus. Il a maintenant 34 ans et il a connu de nombreuses blessures. Harden est dans la force de l’âge et il est actuellement dans la meilleure période de sa carrière. L’un a baissé d’un ton, l’autre continue d’impressionner. Mais ça n’a pas découragé le vétéran qui ferait aussi pression sur son coach Mike D’Antoni pour passer plus de temps sans son coéquipier sur le terrain.

« Chris ne lâche jamais rien. Il peste, encore et encore et encore et encore. James en avait parfois marre et il n’était pas le seul. C’est ce qui fait de Paul un gagnant mais c’est ce qui l’empêche de devenir un grand champion. Il doit contrôler ça », ajoute une autre source.

Les Rockets ont assuré qu’ils ne chercheraient pas à transférer le multiple All-Star. De toute façon, avec un tel contrat (il touchera encore 44 millions à 37 ans en 2022), il sera difficile à échanger. James Harden et Chris Paul vont juste devoir apprendre à vivre ensemble pour concrétiser leurs rêves de titre.