- ORL
- UTA
- DET
- BOS
- CHA
- LAL

Réunion, fake news et laxisme, le bazar continue chez les Wolves

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Jimmy Butler a visiblement organisé lui-même une réunion entre joueurs pour les assurer de sa motivation. Y a-t-il un pilote dans l'avion ?

On pensait que les Wolves étaient en contrôle de la situation. C'est exactement le contraire. Après l'annulation de l'entraînement du jeudi et du passage des joueurs devant les médias, la journée a été animée dans le Minnesota. Selon Shams Charania de The Athletic, Jimmy Butler a organisé une réunion entre joueurs. Le but : leur assurer que s'il n'était pas tradé, il donnerait pour l'équipe cette saison. Charania explique la "discussion" en ces termes :

"Plusieurs joueurs ont parlé, mais Butler était aux commandes. Il a fait savoir les problèmes qu'il avait avec la direction. Son message a été de la même teneur que la veille. C'est lui le leader et il jouera parce qu'il est bien trop compétitif pour boycotter des matches de saison régulière".

Au lendemain de son coup de sa session d'entraînement surréaliste et de son coup de com sur ESPN, c'est plutôt cocasse. Ni une, ni deux après la révélation de Charania, Jeff Teague a invoqué la fake news.

"Ce n'était pas une rencontre entre joueurs. Tu viens d'inventer ça frère. Vous devez tous vous calmer avec cette fausse info", a tweeté le meneur.

Soit Teague n'était pas invité, soit il n'a pas bien compris ce qui s'est passé sous ses yeux. Jimmy Butler lui-même, à nouveau auprès de Rachel Nichols d'ESPN, a confirmé la tenue de ladite réunion...

Jimmy Butler continue de faire ce qu'il veut ou presque dans la franchise. Le All-Star et son camp gèrent la communication de ce dossier sans que l'on distingue bien qui au sein du front office est capable de régler la situation. Butler semble ménager sa monture et vouloir s'assurer de ne pas être un paria dans le vestiaire s'il est forcé de débuter la saison avec les Wolves.

Dans quatre jours, Minnesota sera à San Antonio pour le début de la saison et rien n'est encore réglé...