Trois cadors de la Conférence Est intéressés par JJ Redick

En fin de contrat à l’issue de la saison, le vétéran JJ Redick pourrait être transféré par les New Orleans Pelicans avant la deadline.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Trois cadors de la Conférence Est intéressés par JJ Redick

Peu d’équipes déçoivent autant que les New Orleans Pelicans depuis le début de la saison. Ils occupent l’avant-dernière place de la Conférence Est avec seulement 7 victoires en 18 matches. Dans ce contexte, les dirigeants veulent ajuster l’effectif en cours de saison. En essayant de trouver une formule qui fonctionne mieux tout en laissant la place aux jeunes. JJ Redick est ainsi fortement pressenti pour quitter l’organisation d’ici mars.

Un trade en préparation entre les Pelicans et les Warriors ?

Le vétéran de 36 ans souffre depuis la reprise. Il sort de banc sans avoir le moindre impact. Seulement 7,9 points (15 l’an dernier) pour 33% de réussite aux tirs et 29% à trois-points. Très, très loin de ses standards habituels. Mais sa réputation de sniper et son expérience lui confèrent encore une certaine valeur sur le marché des transferts. Les Pelicans espèrent bien en profiter.

Selon Shams Charania, trois équipes seraient intéressées par les services du gunner. Trois franchises ambitieuses de la Conférence Est : les Brooklyn Nets, les Philadelphia Sixers et les Boston Celtics. Un joueur de la trempe de JJ Redick – en supposant qu’il retrouve son adresse – serait évidemment une bonne pioche pour n’importe laquelle de ces trois formations.

Les Pelicans essayeront sans doute de négocier un premier round dans l’échange. Mais qui sera vraiment en mesure de leur offrir un tel asset alors que Redick semble en bout de course ? D’autant plus que son contrat expire à la fin de la saison. NO risque de devoir se rabattre sur deux seconds tours de draft.

JJ Redick connaît bien les Sixers pour avoir joué à Philadelphie entre 2017 et 2019. Il a aussi déjà côtoyé le coach, Doc Rivers. Avec Joel Embiid et Ben Simmons, mieux vaut accumuler le plus grand nombre de spécialistes à trois-points. C’est un peu plus difficile de l’imaginer aux Nets. Déjà parce que Brooklyn a cédé tous ses choix de draft pour faire venir James Harden. Ensuite parce que les New-yorkais ont besoin de défenseurs. Ils ont déjà Joe Harris pour jouer ce rôle de shooteur qui profite des espaces et des écrans.

Comme les Sixers, les Celtics ont tout intérêt à ajouter un profil comme le sien. Reste à voir laquelle de ces trois franchises sera prête à remporter les enchères en offrant l’atout le plus intéressant.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest