CQFR : Jokic sonne le réveil des Nuggets, les Champions se relancent !

CQFR : Jokic sonne le réveil des Nuggets, les Champions se relancent !

Deux matches NBA hier soir : les Nuggets ont réagi grâce à Nikola Jokic face aux Clippers, alors que les Raptors ont égalisé face aux Celtics.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA

Boston Celtics 93-100 Toronto Raptors (2-2)
Los Angeles Clippers 101-110 Denver Nuggets (1-1)
___

- Après un gros blowout sur le premier match, les Denver Nuggets semblaient dans le dur dans cette série face aux Los Angeles Clippers. Dépassés sur le Game 1, les hommes de Mike Malone avaient-ils encore l'énergie pour réagir ? Bien évidemment ! Sur ce Game 2, la franchise du Colorado s'est imposée (110-101). Sur cette partie, les Nuggets ont ainsi pu compter sur un duo Jamal Murray - Nikola Jokic particulièrement performant. Le meneur a compilé 27 points et 6 passes décisives. Et l'intérieur a été l'homme de cette rencontre avec une copie XXL : 26 points et 18 rebonds ! Largement en tête au cours de ce match (+23), Denver s'est fait une petite frayeur avec un retour de Los Angeles à seulement 5 points dans le money-time. Mais Murray et Gary Harris ont rapidement tué les espoirs californiens avec deux tirs primés. Un match maîtrisé par les Nuggets avec un superbe Jokic.

Gregg Popovich encense Nikola Jokic la « réincarnation » d’une immense légende NBA

- Et si les Nuggets ont pu maîtriser ce match avec un grand Jokic, c'est aussi grâce à la faillite de Kawhi Leonard. Très impressionnant depuis le début des Playoffs, le cyborg des Clippers a visiblement connu un bug. Limité à 13 points (10 rebonds et 8 passes décisives), l'ancien des San Antonio Spurs a affiché un vilain 4/17 aux tirs. Il s'agit du plus faible total de points pour Leonard en Playoffs depuis avril 2016... Paul George, sans être très adroit (7/19), a bien fait son maximum (22 points). Mais il n'a pas été assez efficace pour compenser la soirée difficile de son leader. Et Denver en a donc logiquement profité.

- Récemment de retour après sa blessure, Patrick Beverley s'est signalé sur ce match... avec une expulsion. Visiblement frustré par la défaite à venir de son équipe, le meneur de jeu a concédé deux fautes techniques à la suite dans le dernier quart-temps. Le chien de garde des Clippers va devoir utiliser cette frustration pour faire déjouer Jamal Murray.

- Les Boston Celtics étaient à 1 seconde d'un 3-0 vendredi, ils sont désormais à 2-2 face aux Toronto Raptors ! Après un Game 3 épique avec ce tir gagnant au buzzer d'OG Anunoby, les Champions NBA en titre ont remporté le Game 4 (100-93). Portés par le duo Pascal Siakam (23 points, 11 rebonds) - Kyle Lowry (22 points, 11 rebonds, 7 passes décisives), les Canadiens ont ainsi parfaitement géré cette rencontre. Grâce à un gros run dans le troisième quart-temps avec les apports de Serge Ibaka (18 points) et de Fred VanVleet (17 points), les Raptors ont fait la différence au score et ont ensuite maîtrisé les débats sur le plan défensif. Un succès globalement mérité pour Toronto.

- Et quand on dit que les Raptors "ont maîtrisé" les débats sur le plan défensif, on peut le ressentir sur les performances individuelles des joueurs des Celtics. A l'exception de Jayson Tatum (24 points à 10/18 aux tirs), les autres cadres de Boston ont donc peiné. Notamment Jaylen Brown (14 points à 4/18) particulièrement à la peine. Marcus Smart a été également en grosse difficulté dans ce secteur de jeu (8 points à 2/8). Alors que Kemba Walker a été bien trop discret (15 points à 4/9). Sûrement encore déçus par la défaite dans le Game 3, les jeunes Celtics vont devoir réagir. Surtout pour s'éviter une désillusion plus importante dans cette série...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest