Kawhi : les Lakers hors course, un duel Clippers – Raptors ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Si les Los Angeles Lakers espèrent encore le signer, Kawhi Leonard n’envisage pas de rejoindre LeBron et Davis. Ça se jouera entre les Toronto Raptors et les Los Angeles Clippers

Les Los Angeles Lakers espèrent encore pouvoir associer Kawhi Leonard à LeBron James et Anthony Davis. Mais pour Adrian Wojnarowski, l’insider d’ESPN, c’est hautement improbable. C’est ce qu’il a expliqué dans l’émission Get Up ce matin.

Pour lui, Kawhi Leonard est effectivement tenté de venir à Los Angeles. Mais ce ne sont pas les Lakers qui retiennent son attention. Au final, la décision devrait se résumer en un duel entre les Los Angeles Clippers et les Toronto Raptors :

« La réalité, c’est que Kawhi Leonard est focalisé sur Los Angeles, mais c’est les Clippers, pas les Lakers. Premièrement, ils n’ont pas l’argent pour le signer. Et deuxièmement, l’idée qu’il soit la troisième roue dans une équipe qui essaie de créer une superteam, ce n’est pas le mode de fonctionnement de Kawhi. Les Clippers sont positionnés pour être capable de le détourner de Toronto. Ce sera un match Raptors-Clippers jusqu’au bout. Il se peut qu’il accepte des rendez-vous avec d’autres équipes mais ce n’est même pas certain pour le moment qu’il accepte un entretien avec les Lakers. »

Effectivement, ça risque d’être très compliqué pour les Los Angeles Lakers d’avoir l’argent nécessaire pour signer Kawhi Leonard à un contrat max. En gros, s’ils attendent jusqu’au 30 juillet pour réaliser le trade d’Anthony Davis, soit 30 jours minimum (durée à partir de laquelle un joueur signé peut être échangé) après avoir signé un contrat au 4ème pick, alors ce pick compterait dans le trade comme du salaire, les Lakers agiraient comme une équipe au-delà du cap, et ils disposeraient donc de 32,5 millions. Soit de quoi proposer un contrat maximum.

Si le trade sur lequel les Lakers et les New Orleans Pelicans se sont mis d’accord, est réalisé avant, alors ce sont les droits sur ce 4ème pick qui seront cédés, et non pas son contrat. Ce qui implique que ce deal libérerait « seulement » environ 27,5 millions de dollars de masse salariale (32,5 millions moins les 5 millions de dollars auxquels a droit un numéro 4 de la draft). Et plus certainement même 23,5 millions de dollars dans le cas où Anthony Davis ne renoncerait pas à encaisser les 4 millions de dollars de « trade bonus » auxquels il peut prétendre.

Or, selon Adrian Wojnarowski, on se dirige plutôt vers une réalisation du trade au 6 juillet, même si les chances que ça change existe.

En outre, l’été dernier déjà, des rumeurs évoquaient l’idée que Kawhi Leonard préfère les Los Angeles Clippers justement parce que LeBron James étaient chez le voisin. Si les Los Angeles Lakers espéraient faire de la signature de LBJ un argument de vente pour attirer les superstars, ça tendait plutôt à freiner les envies de l’ancien Spur. Celui-ci ne se voyait pas évoluer dans l’ombre du meilleur joueur de la ligue. L’arrivée d’Anthony Davis ne ferait que renforcer cette réticence.

Si les Finales NBA ont prouvé qu’en termes de jeu, Kawhi Leonard ne peut dans aucune équipe être considérée comme une « troisième roue », pour reprendre les termes de Wojnarowski, il est évident qu’il ne serait pas le visage de la franchise, ne serait-ce qu’au niveau médiatique. Aux Toronto Raptors ou aux Los Angeles Clippers, ce serait le cas.

Il ne nous reste plus qu’à être patient pour connaître son équipe de la saison prochaine, car il n’a pas l’air pressé. Et s’il prend son temps, la saga peut nous révéler encore pas mal de rebondissements…