Kevin Durant a commencé à vriller à cause de LeBron… et des médias ?

Selon Draymond Green, Kevin Durant a mal vécu le fait de ne toujours pas être considéré comme le n°1 en NBA après ses titres avec Golden State.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Durant a commencé à vriller à cause de LeBron… et des médias ?

Draymond Green est le client parfait pour le podcast "All the Smoke". L'intérieur des Golden State Warriors est franc du collier, même sur des sujets touchy comme la fin de l'aventure de Kevin Durant chez les Dubs. Green pense savoir exactement à quel moment "KD" a changé et a commencé à se demander si Golden State était vraiment là où il avait envie d'être pour atteindre la plénitude. Un responsable indirect : LeBron James. Deux responsables plus directs : les médias et la susceptibilité de Kevin Durant.

"On venait de gagner le titre et Kevin avait été désigné MVP des Finales. Pour moi, il avait pris le dessus sur LeBron et il était sur une putain de trajectoire montante. Nous, on se disait que Kevin était le meilleur joueur en NBA grâce à ce qu'il venait de faire à LeBron. Sauf que le lendemain, tu allumes ta télé et tu vois les gens, les Stephen A. Smith et tout ça, se demander si LeBron James n'est pas toujours le putain de meilleur joueur du monde, en débattre, et conclure que oui, LeBron est toujours le meilleur.

C'est là que j'ai senti que les choses ont commencé à changer. Entre les saisons 2017 et 2018. Kevin n'était plus aussi heureux. Il n'était plus là à dire : 'Steph, fais ce que tu sais faire, Klay aussi', etc... Mais plutôt : 'Putain, pourquoi Steph a pris ce shoot ? Putain, pourquoi il ne m'a pas passé la balle ? Putain, pourquoi Klay a shooté ?'."

C'est sans doute cette remise en cause de l'altruisme des Splash Brothers qui a poussé Draymond Green à confronter Kevin Durant, lors d'un clash devenu célèbre. Il a logiquement défendu ses compagnons d'armes.

"Moi j'étais là à dire : 'Hey, ce sont les mêmes Steph et Klay avec lesquels j'ai toujours joué. Ils ne se comportent pas différemment'. Je peux te dire que ces deux gars-là, ils ne t'ignorent pas volontairement. Peut-être qu'ils ne t'ont pas vu, parce que leur champ de vision était restreint à ce moment-là, comme ça arrive à tous les scoreurs - et c'est ce qui fait que ce sont de grands scoreurs - mais jamais ils ne t'ignoreront volontairement".

Kevin Durant avait visiblement pris sa décision avant même sa grave blessure et la défaite des Warriors en Finales NBA contre les Raptors. On ne pourra pas s'empêcher de se demander combien de bagues supplémentaires aurait pu gagner cette équipe, sans les blessures et sans cette envie de "KD" de gagner un titre en étant à nouveau le joueur phare d'une équipe.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest