111 CLE
133 ATL
100 DEN
98 GSW
120 OKC
131 SAC
115 LAC
112 HOU

Kevin Knox et Kristaps Porzingis, unis à travers les huées

BasketSessionPar BasketSession Publié

Sifflé par le public new-yorkais à l'annonce de sa sélection par les Knicks, Kevin Knox a trouvé du réconfort auprès de Kristaps Porzingis.

Les supporteurs des New York Knicks sont parmi les plus exigeants de la NBA. Et les plus sceptiques, aussi. Ils ont généralement du mal à accueillir un rookie. Surtout s'ils ont le sentiment que leurs dirigeants auraient dû choisir un autre joueur. Kristaps Porzingis a été hué en 2015. Frank Ntilikina aussi en 2017. C'est désormais au tour de Kevin Knox, sifflé au moment de sa sélection en neuvième position par les Knicks. Heureusement, son coéquipier letton est vite venu le réconforter.

"Il m'a demandé comment ça s'est passé et je lui ai dit que j'avais été autant hué que lui", expliquait Kevin Knox en parlant de sa conversation avec Porzingis. "Il a rigolé et il m'a dit que c'était une source de motivation en plus. Il m'a dit de juste bosser et que tôt ou tard les fans finiraient par me supporter."

Les supporteurs des Knicks ont déjà retourné leurs vestes sur Porzingis et Ntilikina. Peut-être qu'ils le feront aussi pour Knox. Mais il faudrait peut-être un jour juste attendre un peu avant de siffler. Histoire de laisser le temps à un prospect de faire ses preuves.