Kobe Bryant se défend d’être un coach hardcore avec son équipe de filles

BasketSessionPar BasketSession Publié

Kobe Bryant a essuyé quelques critiques après un post Instagram au sujet de l'équipe de filles qu'il entraîne depuis qu'il a pris sa retraite.

On s'était toujours dit que Kobe Bryant serait un coach intransigeant s'il se décidait à prendre place sur un banc. L'équipe où évolue sa fille et qu'il entraîne depuis qu'il a pris sa retraite en sait quelque chose. Le Black Mamba est très apprécié de ses joueuses, mais disons qu'il peut se montrer un peu jusqu’au-boutiste sur certains aspects. L'ancienne star des Los Angeles Lakers est en tout cas très portée sur le travail et a ainsi posté sur son compte Instagram une photo datant d'il y a deux ans, afin de commenter l'évolution de son équipe.

"Voici notre photo de "vainqueurs" qui ont fini à la quatrième place... lol. Six des joueuses sur la photo sont restées avec moi ensuite et ont travaillé chaque jour pour devenir meilleures et elles continuent de le faire à ce jour. La 7e joueuse, qui n'est pas sur la photo, a raté ce match pour aller à un récital de danse. Ca en dit long sur ce sur quoi elle se concentrait à l'époque. Elle préférait la danse au basket, ce qui n'est pas un problème. Aujourd'hui ? Elles mange basket, dort basket et respire basket. De ce groupe, nous avons ajouté une joueuse qui a deux ans de moins, une autre dont l'équipe, qui était aussi dans notre district, a fait forfait et une dernière dont la famille a déménagé ici en provenance du Tennessee. La beauté du coachin, c'est de voir les joueuses se développer. Le voyage continue"

Beaucoup de gens n'ont pas lu la totalité du message et ont commencé à taxer Kobe Bryant de coach excessif et de forçat pas adapté à cette catégorie d'âge. Des médias ont même titré : "Kobe s'en prend à une de ses joueuses parce qu'elle a préféré un récital de danse au basket".

On peut considérer qu'il est très exigeant en termes de travail, mais le message portait surtout sur l'évolution des filles sur deux ans et sa fierté de les coacher. C'est ce qu'il a expliqué en réponse à certains tweets par la suite.