- SAS
- DEN

L’historique de blessures de Kristaps Porzingis est flippant

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Bien parti pour effectuer une saison blanche en raison d’une blessure sévère au genou, Kristaps Porzingis peut-il vraiment tenir le choc physiquement en NBA ?

D’abord une statistique, pour vous couper le souffle. Kristaps Porzingis a déjà manqué 110 matches – 110, bordel – depuis le début de sa carrière NBA. Une petite comparaison, pour mettre ça dans le contexte. Anthony Davis, qui est considéré comme un joueur « tout le temps blessé » par le public, a raté 93 rencontres depuis le début de sa carrière… commencée trois avant le Letton ! Un chiffre bien inquiétant sur l’état de santé du quatrième choix de la draft 2015.

Le pire, c’est que l’intérieur All-Star, fraîchement acquis par les Dallas Mavericks hier soir, n’a que 23 ans. 23 ans et déjà un paquet de pépins physiques. Ça devrait aller de mal en pis avec l’âge. Les exemples de basketteurs de sa taille – 2,21 m – qui ont vu leur carrière écourtée par des blessures sont nombreux. On pense évidemment à Yao Ming par exemple. Les complications sont encore plus importantes pour un homme surdimensionné.

Les New York Knicks sont sans doute ceux qui connaissent le mieux l’état de santé de Kristaps Porzingis, absent des parquets depuis un an maintenant (il ne devrait pas reprendre cette saison). Et ils n’étaient visiblement pas prêts à lui filer le maximum. OK, KP a sans doute manifesté des envies de départ d’une manière ou d’une autre. Mais si les Knicks croyaient vraiment en lui, ils avaient les cartes en main pour le conserver. Le géant s’apprêtait à devenir free agent protégé cet été.

Vu son historique de blessures, il aurait été suicidaire pour Porzingis de ne pas signer un deal sur le long terme. Et s’il avait accepté l’offre d’une autre franchise, les dirigeants new-yorkais auraient simplement pu s’aligner pour le conserver. Mais ça aurait sans doute été synonyme d’un contrat béton. Ce qui est toujours délicat à offrir à un joueur qui cumule les problèmes de santé.

S’il revient en forme et parvient à éviter les blessures, les Mavericks auront fait une affaire en or. Il n’y a pas de doute là-dessus. Mais gardons tout de même tous ces signaux en tête en attendant son retour à la compétition la saison prochaine.