Kyle Kuzma défend son coach, quid des dirigeants de L.A. ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Kyle Kuzma a apporté son soutien à Luke Walton. En revanche, toujours aucune réaction de Magic Johnson ou de Rob Pelinka suite aux propos de LaVar Ball.

Bien sûr que LaVar Ball raconte (essentiellement) des conneries. Le père de Lonzo Ball est à des milliers de kilomètres de la Californie, en Lituanie, en train de ruiner la fausse carrière (vie ?) de ses deux autres fils mais il trouve une déclaration patate pour écarter les discussions du fiasco annoncé en Europe. Voilà qu'il affirme haut et fort que Luke Walton a perdu le vestiaire des Los Angeles Lakers et le contrôle de son groupe. L'info a fait le tour du monde. Kyle Kuzma, proche de Lonzo mais fidèle à son coach, a défendu son entraîneur.

"C'est du bruit pour rien. J'adore jouer pour Luke. Je suis sûr que tous les autres gars pensent la même chose... nous le soutenons. Je sais que le front office le fait aussi", assure le rookie à ESPN

C'est peut-être dans sa dernière phrase que se cache l'une des vraies questions - et l'un des vrais problèmes - dans cette histoire. Peut-être encore plus que de savoir qui est responsable pour LaVar Ball. Le management des Angelenos soutient certainement Luke Walton en coulisses. Il est d'ailleurs fortement probable que son poste ne soit absolument pas menacé. Mais alors pourquoi un tel silence radio ? Absolument aucune réaction forte, ferme, de la part de Magic Johnson, le Président, ou de Rob Pelinka, le GM !

Les Lakers savaient exactement à quoi s'attendre en draftant Lonzo Ball. Ils connaissent le cirque familial. Il est évident qu'ils ne pourront pas faire taire LaVar. A l'ère des réseaux sociaux, personne n'a même besoin d'un média pour faire sa publicité. Pelinka ou Magic peuvent s'acharner sur lui, ils ne pourront pas le faire oublier. Par contre, il aurait peut-être été judicieux de vraiment défendre Luke Walton dans la presse. Comme Kyle Kuzma. Et pourtant, pour l'instant, toujours rien.