105 BOS
87 PHI
108 GSW
100 OKC

Kyrie Irving : « Les Cavs ne voulaient pas de moi »

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Selon Kyrie Irving, les Cleveland Cavaliers ont essayé de le trader avant même qu'il ne demande son départ. Et LeBron James serait derrière tout ça...

Comme tous les papiers de Jackie McMullan d'ESPN, celui de cette semaine sur Kyrie Irving est un must-read. On y apprend quelques données essentielles sur la fin de l'histoire entre le meneur All-Star et les Cleveland Cavaliers.

"Uncle Drew" y explique notamment qu'avant sa requête pour être tradé, la direction des Cavs avait de son côté exploré la possibilité d'un départ. Personne n'est donc tombé des nues au sein de l'organisation de l'Ohio.

"Partir était inévitable. Je l'ai senti. Je n'ai pas eu besoin de répondre à ce que disaient les gens à ce moment-là. Je connaissais la vérité et les Cavs la connaissaient aussi. Peu importe ce que disaient les autres. Les Cavs ne voulaient pas de moi ici", a expliqué Kyrie Irving.

Selon McMullan, Irving et ses représentants sont persuadés que ce sont LeBron James et son camp qui ont orchestré la tentative de trade du n°1 de la Draft 2011 vers Phoenix incluant Eric Bledsoe, un protégé de Rich Paul, l'ami de.... LeBron. Le "King" s'en est toujours défendu, mais la théorie du complot est restée ancrée dans l'esprit de Kyrie Irving. C'est ce qui a, visiblement, éveillé en lui l'envie de quitter les Cavs et leur omnipotente superstar.

Les griefs ne semblent pas si profonds que ça entre les deux hommes. Ils continuent de se respecter - en témoigne leur accolade lors du premier Boston-Cleveland de la saison - mais il était a priori impossible pour Kyrie Irving de ne pas tenter de prendre son envol après cet épisode. Peut-être reparlera-t-on de ces manoeuvres dans l'ombre une fois les playoffs venus et une éventuelle série Celtics-Cavs au programme...