Kyrie Irving, le comeback parfait

Kyrie Irving, le comeback parfait

Indisponible depuis 26 matches en raison d'une blessure à l'épaule, Kyrie Irving a effectué un retour quasi parfait avec les Nets cette nuit.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié

« Ça m’avait tellement manqué ! (…) J’adore ce sport. » Kyrie Irving respirait la bonne humeur après avoir effectué son retour sur les parquets hier soir. Il était soulagé. Heureux. De pouvoir enfin reprendre son activité favorite. Absent depuis deux mois en raison d’une blessure à l’épaule, le meneur All-Star est donc revenu à la compétition cette nuit. Et il a fêté ça avec une victoire des Brooklyn Nets contre les Atlanta Hawks (108-86) et une performance unique dans sa carrière : 21 points en 20 minutes à 10 sur 11 aux tirs. 90% de réussite. Il n’avait jamais été aussi adroit.

« C’est un joueur phénoménal en attaque », témoignait son coéquipier Spencer Dinwiddie.

Bien qu’indisponible au cours des 26 derniers matches, « Uncle Drew » n’a pas traîné à se remettre dans le bain. Il a raté son premier tir puis il a mis les dix suivants. Filoche sur filoche. Très naturellement. Il est clair que ce génie de la balle orange a le basket dans le sang. C’est ce qui le rend si brillant mais aussi si frustrant quand il retombe dans ses travers. Hier soir en tout cas, sa présence a fait le plus grand bien à sa franchise. Les Nets avaient besoin de gagner. Ils restaient certes sur une victoire mais, avant ça, ils avaient enchaîné 7 défaites consécutives.

Le retour de Kyrie Irving va faire du bien au moral des troupes. Il va aussi décharger de la pression des épaules de Dinwiddie. L’habituel joker offensif a été exemplaire en l’absence de son meneur. Il est passé du statut de sixième homme à celui de maître de l’attaque et ses performances pourraient d’ailleurs lui offrir une sélection All-Star pour la première fois de sa carrière. Il a été si fort que Kenny Atkinson l’a laissé dans le cinq majeur même au retour d’Irving.

Les deux ont débuté ensemble pour la première fois. Dinwiddie a fini avec 7 points et 8 passes. Ce n’est pas sûr que l’expérience soit prolongée dans le temps. Surtout que Caris LeVert, lui aussi revenu depuis quatre matches, prétend lui aussi à une place dans le backcourt. Mais pour l’instant, Brooklyn savoure. Les Nets sont septièmes de la Conférence Est. L’une de leur superstar vient de reprendre. L’autre, Kevin Durant, ferait de gros progrès dans sa rééducation. Que demander de plus ?

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest