David Blatt : « Je manque de superlatifs pour décrire LeBron James »

Epaté par la prestation de LeBron James, David Blatt a rendu un hommage appuyé à son leader, grand artisan du deuxième succès des Cavaliers face à Atlanta.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
David Blatt : « Je manque de superlatifs pour décrire LeBron James »
Avec 30 points inscrits dans le Game 2, LeBron James a une nouvelle fois démontré qu’il restait un scoreur redoutable, capable de porter les siens lors des matches les plus importants. Mais alors que son excès d’individualisme en fin de première manche avait été pointé du doigt, l’ailier des Cavs a répondu cette nuit de la meilleur des manières à ses détracteurs en acceptant de se mettre au service de son équipe pour mieux la tirer vers le haut. Résultat : une prestation des plus abouties, conclue à un petit rebond du triple-double (30 pts, 11 pds, 9 rbds). De quoi susciter l’admiration de son entraîneur qui a eu du mal à trouver les mots pour décrire la performance de son leader.
« Je pense avoir un bon vocabulaire mais je manque de superlatifs pour ce joueur. Je vous laisse vous faire votre propre idée, c’est vous les journalistes », a confié David Blatt à ESPN après la partie. « Ce qu’il réalise est aussi dû à ses coéquipiers qui réagissent et qui répondent à ce qu’il fait de la meilleure des manières. Bien sûr, sa grandeur est évidente mais les autres joueurs les complètent. C’est ce que vous attendez d’une équipe et surtout quand elle évolue aux côtés d’un aussi grand joueur. J’ai désormais le sentiment que nous sommes une équipe. »
Après avoir mis les siens sur orbite au terme d’un quart temps achevé sans la moindre passe décisive à son actif mais avec 13 points au compteur, LeBron James a ensuite délivré 9 passes lors de deux quart temps suivants. Des chiffres qui témoignent de la volonté du quadruple MVP à varier son jeu pour mettre davantage en lumières des seconds couteaux forcés d’élever leur niveau de jeu en l’absence de Kevin Love et de Kyrie Irving.
 « Nous avons tous des qualités et si vous voulez être capable de les exploiter et donner le meilleur de vous-mêmes, il vous le permet », analyse quant à lui James Jones. « Si vous un défenseur et que vous défendez en un-contre-un, vous pouvez mettre plus de pression car il n’a aucun point faible et qu’il vous donne confiance. Si vous êtes un shooteur, il vous donne la balle dans de bonnes conditions. Si vous êtes un Big Man, il vous trouve en transition. Il a un impact dans tous les aspects du jeu. »
Un impact qui permet à ses partenaires d’évoluer en pleine confiance aux côtés du meilleur joueur du monde. De quoi le convaincre de leur accorder plus de responsabilités dans les matches à venir ?
« Je donne plus de confiance à mes coéquipiers quand je leur transmets le ballon. J’essaie de leur donner exactement où ils en ont besoin pour qu’ils n’aient plus qu’à faire un catch and shoot ou un drive pour qu’il se passe quelque chose », souligne LBJ. « Etre capable de mettre la pression sur la défense puis de faire marquer un coéquipier, c’est ce qui me rend le plus heureux. »

Les Highlights de LeBron James lors du Game 2

https://www.youtube.com/watch?v=t4yMML35LdI
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest