LeBron James a-t-il vraiment gagné les deux titres les plus durs de l’histoire ?

LeBron James a-t-il vraiment gagné les deux titres les plus durs de l’histoire ?

LeBron James affirme avoir remporté les deux titres de champion les plus difficiles de l'histoire. Pas si évident...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

LeBron James est un narrateur efficace, qui aime être en contrôle des événements survenus dans sa carrière. Une caractéristique qui le rapproche un peu de Michael Jordan dans l'approche. Dans le fameux débat vain mais toujours divertissant sur l'identité du GOAT, le "King" n'est pas tellement du genre à clamer haut et fort qu'il est l'heureux élu. Il préfère distiller des petites informations qui plaideraient en sa faveur. Lors de son passage dans l'émission Road Trippin, LeBron a évoqué un aspect qui peut évidemment peser dans un éventuel débat : selon lui, deux des quatre titres de champion NBA qu'il a glanés sont "les plus durs de l'histoire de la NBA".

"Il y aura toujours du débat et c'est super. Les gens aiment comparer les joueurs et les époques. Mais il y a une chose dont je suis sûr, c'est que j'ai fait partie de deux équipes qui ont remporté les deux titres les plus difficiles à gagner dans l'histoire de la NBA.

En 2016, avec les Cavs, contre une des meilleures équipes jamais assemblées, qui sortait d'une saison à 73-9, avec un double MVP et contre laquelle on était menés 3-1.

Puis en 2020, avec ce qu'on a connu dans la bulle. Si vous n'étiez pas là, vous ne pouvez pas comprendre à quel point c'est dur de se motiver. Tu es littéralement en dehors de ta zone de confort. Je n'ai pas vu ma femme pendant 8 semaines et demi, et pas mes enfants jusqu'à ce que je sorte de la bulle.

Tout ce à quoi tu es habitué change. Ton lit, ton chef cuisinier, tes habitudes de sommeil... Je suis quelqu'un qui fonctionne avec une routine. Quand elle est détruite, c'est difficile pour moi.

Parfois, j'étais dans ma chambre en train de regarder les murs et je me croyais dans Shining. Puis j'allais dans le couloir, je voyais des gamins sur des tricycles... Je me disais qu'il fallait vite que je rentre à la maison".

Michael Jordan vs LeBron James : Le classement des 16 équipes affrontées en finales

LeBron James n'est pas le premier à expliquer que l'expérience de la bulle a été psychologiquement très éprouvante. C'est ce qui rend cette saison 2019-2020 si particulière aussi. Pour la difficulté sportive au sens strict, pas sûr que cette campagne ait été la plus difficile au regard des adversaires que les Lakers ont globalement assez facilement maîtrisés.

De but en blanc, on peut citer quelques titres qui paraissent plus "difficiles" en termes de compétition, ne serait-ce que dans un passé relativement récent. Dallas, véritable outsider en 2011, a éliminé les Lakers qui sortaient d'un back to back, le Thunder de Kevin Durant, Russell Westbrook et James Harden, puis le Miami Heat des Tres Amigos avec... LeBron James. Les Mavs ont leur mot à dire dans cette conversation.

Idem pour les Detroit Pistons de 2004, qui se sont tapés les doubles finalistes sortant, New Jersey, mais aussi les Lakers de Kobe Bryant et Shaquille O'Neal en Finales.

Pour les années 90, les Houston Rockets de 1995, qui ont dû effacer le Jazz de Stockton et Malon, puis les Suns de Charles Barkley, les Spurs de David Robinson et enfin le Magic de Shaquille O'Neal et Penny Hardaway, peuvent aussi prétendre à une place dans ce débat des titres les plus difficiles à gagner.

En bref en NBA : LeBron enchaîne les trophées, Harden enchaîne les soirées, Lillard enchaîne Paul George

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest