Comment Bosh et Wade ont poussé LeBron James à devenir LE boss du Heat

LeBron James se la jouait timide en termes de leadership lors de sa première saison à Miami, jusqu’à ce que Dwyane Wade et Chris Bosh interviennent.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment Bosh et Wade ont poussé LeBron James à devenir LE boss du Heat

« Not one, not two, not three… » LeBron James est venu au Heat avec l’intention de gagner plein de titre. Mais un an après sa promesse orgueilleuse devant une foule de supporteurs du Heat euphoriques, le King déchantait déjà. Il déprimait, même. La franchise de South Beach venait de se faire surprendre en finales NBA par les Dallas Mavericks, pourtant bien moins armés sur le papier. Avec les talents de James exportés vers… un trou noir à chaque fois que son équipe avait besoin de lui. C’est après cet échec retentissant que les superstars floridiennes ont compris qu’il ne pouvait y avoir qu’un seul sheriff en ville. Et si possible le plus fort des trois : LBJ.

« Je ne voulais pas marcher sur leurs pieds », raconte Chris Bosh. « Et LeBron refusait de s’imposer à Dwyane [Wade]. Il nous a fallu une conversation pour dire à Bron : ‘fais ce que tu sais faire, on suivra. On va te laisser être le meilleur joueur du monde.’ »

Des mots bénéfiques pour LeBron James. Libéré, boosté par la confiance de ses camarades, il s’est affirmé comme la meilleure version de lui-même (à moins que ce soit le James de 2020 ?) en 2012 et 2013. Deux saisons phénoménales du natif d’Akron, avec ses deux premières bagues à la clé.

Le message fort de Dwyane Wade à LeBron James après les finales 2011

Il y a plusieurs semaines, David Fizdale avait raconté comment Dwyane Wade s’était senti obligé de faire comprendre à James qu’il lui laissait la place à la tête de la franchise. Que le Heat, désormais, était son équipe. Au moins sur le terrain. Et le King est devenu le boss absolu de la ligue depuis.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest