Entre Lou Williams et Doc Rivers, le courant ne passait pas du tout…

Lou Williams est aujourd'hui un pion essentiel de Doc Rivers chez les Los Angeles Clippers. Le début de leur relation a été pour le moins compliqué.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Entre Lou Williams et Doc Rivers, le courant ne passait pas du tout…

Aujourd'hui, Lou Williams est indispensable aux Los Angeles Clippers dans ce rôle de dynamiteur en sortie de banc. Le pick and roll avec Montrezl Harrell dont il use et abuse est une arme majeure pour les espoirs de titre californiens. Mais le scoreur le plus prolifique de l'histoire de la NBA en sortie de banc n'a pas toujours été dans les petits papiers de Doc Rivers. Fin juin 2017, lorsque Williams est arrivé à Los Angeles dans le package des Rockets pour récupérer Chris Paul, l'idée n'était pas franchement d'en faire un membre important du futur de la franchise.

C'est ce qu'a expliqué Doc Rivers lors de son passage dans le podcast de Bob Ryan et Jeff Goodman.

"Quand Lou Williams est arrivé, je ne le sentais pas. Je voyais un gars qui n'arrêtait pas d'être tradé. J'appréciais ses qualités offensives, mais je ne pensais pas une seconde qu'elles étaient aussi fortes. Quand il s'est finalement pointé seulement trois jours avant le début du training camp, je ne le sentais toujours pas. Je lui ai dit : 'Ça ne va pas marcher entre nous'. Je l'ai convoqué dans mon bureau et lui ai dit ce que je pensais. 'Lou, tu fais partie de ces mecs qui ne font que ce qu'ils ont envie et ne s'intègrent pas. On a demandé à tout le monde d'arriver très en avance pour le training camp. Tout le monde l'a fait, sauf toi. Je ne sais pas comment ça peut marcher entre nous. Il m'a répondu : 'On m'a tradé cinq années de suite. Pourquoi est-ce que je m'investirais auprès de toi ?' Je n'avais pas de réponse à lui donner".

Finalement, Doc Rivers a trouvé quoi dire à Lou Williams et lui a proposé un deal.

"Je lui ai dit : 'Si tu regardes ma carrière de coach, j'ai toujours eu un gars en sortie de banc dont j'utilisais la force de frappe. Je te donnerai une liberté totale en attaque. Jamais je ne remettrai en question des tirs, du moment que tu es au bon endroit en défense".

Lou Williams, généralement peu concerné par la chose défensive, a fait des efforts dans ce secteur, tout en jouissant d'une carte blanche lorsqu'il entre enjeu. Résultat : deux nouveaux titres de meilleur 6e homme et une moyenne de 20.6 points et 5.4 passes en 214 matches depuis son arrivée chez les Clippers.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest