Luol Deng raconte comment les Bulls lui ont manqué de respect

Luol Deng a taillé un joli costard à Gar Forman et encensé au passage Tom Thibodeau. Les Bulls n'ont clairement pas respecté l'un des meilleurs joueurs de leur histoire post MJ.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Luol Deng raconte comment les Bulls lui ont manqué de respect

L'histoire d'amour entre Luol Deng et les Chicago Bulls s'est mal terminée. L'ailier britannique se voyait faire toute sa carrière à Chicago et tout a commencé à partir en vrille pendant les playoffs 2013. Deng a eu des complications à la suite d'une ponction lombaire à la suite de laquelle il a craint pour sa vie. Le All-Star, contraint de manquer les dernières rencontres de son équipe et très amaigri, s'était senti oublié par la direction, peu concernée par son cas à l'époque.

Le joueur de 35 ans, sans club depuis une pige chez les Wolves la saison dernière, a encore beaucoup d'amertume contre Gar Forman, l'ancien General Manager. Pas seulement pour cet épisode, mais aussi pour tout ce qui s'est passé autour de son contrat avant son trade pour Cleveland.

Il a raconté ça à Carol Tshabalala lors d'une interview cette semaine. On peut y voir le respect et l'admiration qu'il a encore aujourd'hui pour Tom Thibodeau, le seul à l'avoir soutenu contre vents et marées à l'époque.

Pour Tom Thibodeau, l'heure du changement de méthode semble arrivée

"Thibs et moi sommes allés voir Gar Forman. On lui a dit que je voulais signer dès à présent, avant la free agency, pour ne pas qu'une autre équipe se présente avec une offre. J'avais 27 ou 28 ans. Il m'a demandé d'accepter une réduction à nouveau. Je venais d'être All-Star. Je lui ai demandé pourquoi et il n'a rien expliqué. 

Ça n'avait aucun sens pour moi, j'étais au top de ma carrière. Thibs était furieux et il n'a pas arrêté de leur dire qu'il fallait me prolonger. Au démarrage de la saison, je n'avais toujours rien signé et il a fait en sorte qu'ils sachent à quel point j'étais important pour l'équipe. Tous les systèmes étaient pour moi, du coup je tournais à 20 points de moyenne. C'est pour ça qu'à ce jour, j'aime toujours Thibs. 

Quand ils m'ont tradé, je tournais donc à 20 points par match. Quand le front office a vu ça, ils ont décidé que c'était mieux pour eux de me trader plutôt que de me perdre sans contrepartie. On m'a quand même convoqué en me disant que j'avais deux jours pour accepter un contrat de 30 millions sur 3 ans. J'ai pris une autre voie. Ils ne voulaient de toute façon pas que je signe..."

 En janvier 2014, Luol Deng a donc été envoyé aux Cavs contre Andrew Bynum, trois futurs picks et un échange de picks. Au moment de ce trade, Deng était le cinquième joueur avec le plus d'ancienneté dans l'histoire des Chicago Bulls, mais aussi le 4e meilleur marqueur de l'histoire de la franchise.

Ce sont des épisodes comme celui-là qui ont fait que le tandem GarPax a vu sa réputation prendre un sacré coup. Les deux hommes ont été démis de leurs fonctions il y a quelques semaines et une nouvelle page devrait pouvoir s'ouvrir pour les Chicago Bulls.

Dans ce même entretien, Luol Deng a clairement visé Forman comme le principal responsable de la situation.

"Le mec qui m'a tradé a clairement ruiné l'équipe. Je n'ai pas peur de le dire aujourd'hui. Je ne me permettrais pas de parler de lui en tant que personne, simplement des décisions qu'il a prises..."

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest