Luol Deng en veut à la presse

Luol Deng a manifesté sa colère suite à l'article publié hier et dans lequel il pointait du doigt l'attitude de certains joueurs des Cavs.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Luol Deng en veut à la presse
L'article du New York Daily News mettant en lumière l'ambiance nauséabonde qui règne dans le vestiaire de Cleveland n'a pas du tout plus à Luol Deng. Débarqué de Chicago il y a tout juste un mois, l'ailier britannique n'a pas apprécié la manière dont les médias ont relayé des attaques qu'il aurait adressé à l'encontre de ses nouveaux partenaires et notamment de Kyrie Irving. Des propos qu'il dément aujourd'hui tout en accusant la presse de vouloir monter les joueurs les uns contre les autres.
« Je ne suis pas du genre à parler dans le dos. Ce n’est pas moi et ça ne me ressemble pas », a-t-il confié à l'Akron Beacon Journal. « Je suis vraiment en colère par rapport à ce qui a été écrit sur moi et j’espère que les gars de l’équipe le comprennent. C’est quelque chose dont nous n’avons pas besoin en ce moment. »
Et s'il reconnaît que la situation de Cleveland est tout sauf rassurante, il tient à ce que ses partenaires restent soudés malgré l'accumulation des défaites (6 sur les 7 derniers matches). Meurtri et certainement gêné de se retrouver dans une telle situation, il reconnaît vivre l'un des épisodes les plus compliqués à gérer de sa carrière.
« Bien sûr, on perd et ça ne me rend pas heureux. Mais aller jusqu’à dire que je suis frustré par ces joueurs, ça n’a aucun sens pour moi. Nous avons conscience de nos difficultés, nous savons que nous devons être une meilleure équipe. Mais écrire un article juste pour que tout le monde le lise, ça me déçoit beaucoup et ça me blesse parce que je me soucie des joueurs dans le vestiaire. Jamais au cours de ma carrière on n’avait écrit de telles choses à mon sujet. Je suis déçu. »
Pas certain que les propos de Luol Deng suffisent à apaiser les tensions au sein d'une équipe désunie et dont le roster a de plus en plus de chances d'être chamboulé avant la deadline des transferts du 20 février.
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest