Mark Cuban : Les Lakers devraient couper Kobe Bryant

Mark Cuban, le propriétaire des Dallas Mavericks, ne manque jamais une occasion de faire parler de lui. Les Lakers n'ont pas apprécié.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mark Cuban : Les Lakers devraient couper Kobe Bryant
Coutumier du fait, Mark Cuban interviewé par ESPN Dallas Radio, n'a pas manqué une nouvelle occasion de faire parler de lui surtout quand le sujet abordé concerne son équipe préférée, les Los Angeles Lakers. Avec le nouveau CBA mis en place et l'augmentation de la luxury tax, le proprio a voulu donner un bon conseil aux Lakers. Pour lui, ils devraient tout simplement amnistier Kobe Bryant.
« Si vous regardez leurs salaires, même si Dwight Howard revient, vous devez vous poser la question : Doivent-ils amnistier Kobe ? »
La saison prochaine Kobe Bryant touchera plus de 30 millions de dollars ce qui fait de lui le seul joueur a atteindre cette marque avec Michael Jordan. Avec la possible resignature de Dwight Howard qui devrait se situer au niveau du salaire maximum et le nouveau CBA, qui comme on vous l'expliquait hier, va voir la luxury tax augmenter, les Lakers devront passer à la caisse. Mais que les fans des Lakers se rassurent (on se doute bien qu'ils n'étaient pas inquiets de toute façon), comme elle l'a déjà prouvé cette saison en ayant de loin la plus grosse masse salariale, la franchise purple and gold a les ressources nécessaires pour payer la taxe et garder Kobe Bryant même si Cuban émet des réserves.
« Je dis juste ça de manière hypothétique. Quand je dis amnistier Kobe, je ne pense pas qu'ils le feront mais ils auront des choix à faire. Après, ils sont sur un gros marché, mais ils sont toujours limités. Les Knicks c'est pareil. Boston c'est pareil. »
Les déclarations de Cuban n'ont pas manqué de faire réagir dans la cité des anges.
« Nous sommes au courant des déclarations de Mark Cuban et nous les trouvons inappropriées. En ce qui concerne ce problème en lui-même, nous ne ferons pas de commentaires publiques sur les questions d'amnistie liées à n'importe lequel de nos joueurs », a déclaré le porte parole des Lakers John Black.
Les Lakers ont indiqué qu'ils ne porteraient pas plainte auprès de la ligue pour ces commentaires jugés déplacés mais il n'est pas incertain que le proprio des Mavs soit sanctionné d'une amende malgré tout. Une de plus.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest