Michael Jordan a-t-il tradé un coéquipier à cause d’un trashtalk ?

En 2001, la tolérance de Michael Jordan pour le trashtalk sur son âge n'était pas illimitée. Laron Profit, l'ancien joueur des Wizards, en sait quelque chose.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Michael Jordan a-t-il tradé un coéquipier à cause d’un trashtalk ?

The Last Dance a beau avoir évoqué un paquet d'histoires plus ou moins secrètes autour de Michael Jordan, il en reste quelques uns que l'icône n'abordera sans doute jamais de son plein gré. La dernière en date est relatée par Rip Hamilton, qui a été le coéquipier de MJ chez les Washington Wizards, lorsque celui-ci est sorti une deuxième fois de sa retraite au début des années 2000. Et il faut bien avouer qu'elle n'est pas particulièrement glorieuse pour la légende des Chicago Bulls...

En 2001, pour sa première saison comme joueur/dirigeant, Michael Jordan s'est retrouvé confronté au comportement un peu irrespectueux de certains des joueurs de l'équipe. En tout cas, à ses yeux. Hamilton raconte ainsi pour Fox News ce qui a, selon lui, conduit Jordan à trader l'un de ses coéquipiers, Laron Profit, en août 2001, avant que la saison 2001-2002 ne débute.

Rip Hamilton et Profit s'amusaient apparemment à faire du trashtalk à Michael Jordan pendant les oppositions. Là où le futur champion NBA avec les Pistons (2004) savait quand il fallait s'arrêter, Laron Profit s'est mis tout seul dans la sauce.

"Il a pris le dessus sur MJ sur une séquence et derrière il lui a dit : 'Tu ne peux défendre sur moi avec tes genoux de vieillard'. Immédiatement, ça a chauffé Michael.

Lors des entretiens individuels peu après, il m'a dit : 'Rip, tu sais, ton gars, il va dégager. Tu vas être tout seul maintenant, ton pote ne sera pas là pour faire des trucs comme ça avec toi".

Quelques jours plus tard, Laron Profit était envoyé, avec un premier tour de Draft, à Orlando, en échange du pivot Brendan Haywood. Michael Jordan avait peut-être déjà cette idée en tête avant la bravade de Profit, on ne le saura jamais. Toujours est-il que le trade a été plutôt pertinent au final.

Laron Profit n'a jamais joué pour Orlando et s'est exilé en Italie et en Chine, avant un comeback aux Wizards en 2004, une fois Michael Jordan renvoyé par le propriétaire de l'époque Abe Pollin. Brendan Haywood a lui fait une carrière relativement honnête et a passé 9 ans sous le maillot des Wizards.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest