Kerr s’oppose à Jordan : « Personne n’en a voulu à Scottie Pippen »

Michael Jordan n'était clairement pas d'accord avec l'attitude de Scottie Pippen au début de la saison 1997-1998. Steve Kerr est venu à la rescousse.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kerr s’oppose à Jordan : « Personne n’en a voulu à Scottie Pippen »

L'épisode 2 de The Last Dance a fait la part belle à Scottie Pippen et aux problèmes qui l'ont poussé à reporter son opération pour mettre la pression sur la direction des Chicago Bulls à l'époque. Michael Jordan, même aujourd'hui, considère que Pippen a été "égoïste" et aurait pu éviter cette situation.

Steve Kerr, qui n'a jamais eu peur de s'opposer à Michael Jordan à l'époque - au point de se prendre une beigne à l'entraînement - n'est aujourd'hui pas d'accord avec l'analyse de son légendaire coéquipier. C'est ce qu'il a expliqué lors de son entretien avec Rachel Nichols sur ESPN, prenant la défense de Scottie Pippen.

"Tout le monde avait beaucoup de respect pour Scottie. On sentait sa frustration. Il aurait sans doute dû être le deuxième joueur le mieux payé de la NBA ou au moins dans le top 5. Donc on avait tous de la peine pour lui et personne ne lui en a voulu pour cette opération. On a tous compris qu'il fallait lui laisser de l'air et qu'il serait là pour la deuxième partie de la saison".

Scottie Pippen n'a toutefois pas simplement boudé dans son coin. Il a demandé son trade publiquement. Malgré ça, c'est Michael Jordan lui-même qui est intervenu auprès de la direction pour éviter son départ. Jerry Krause avait un deal en place avec les Toronto Raptors pour récupérer Tracy McGrady.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest